15 octobre 2015

ADFLa dette de l’État envers les départements français s’élève à 55 milliards d’euros à cause des dépenses liées au RSA, dont l’État avait la compétence et qu’il a transférée aux départements (sans compenser, en totalité, les dépenses liées à ce RSA).

Aujourd’hui, selon l’Association nationale des Départements de France (ADF), la moitié des départements français est au bord de la faillite et de la cessation de paiements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page