Une cérémonie marquée par l’émotion et le souvenir

Malgré le froid particulièrement vif, près de 200 personnes étaient présentes à la cérémonie à la mémoire du groupe Manouchian qui a été, comme chaque année, placée sous le signe du devoir de mémoire mais aussi, de façon exceptionnelle, sous le signe du souvenir puisque nous avons également inauguré le square Sarkis Tchoulfian, qui fut le fondateur en 1977 de la communauté arménienne de Chasse/Givors :

 

 ● Mémoire et recueillement autour de la stèle Manouchian,

 ● Souvenir et tristesse lors du dévoilement de la plaque inaugurant le square Sarkis Tchoulfian,

 A l’issue de cette commémoration et de cette inauguration, la municipalité de Givors et la communauté arménienne ont convié les très nombreux participants à partager le verre de l’amitié à la Maison du Fleuve Rhône et à assister à la projection du nouveau film de Robert Guédiguian intitulé « L’armée du crime ».

150 personnes sont restées pour visionner le film, passionnant et émouvant retraçant le parcours de jeunes résistants, qui s’étaient alliés, au-delà de leurs différences, autour d’un idéal de paix, de solidarité et de liberté.

 

Au moment où un débat sur l’identité nationale tend à diviser, à opposer voire à stigmatiser les différences, il est utile de se souvenir que la résistance française était composée de français, d’italiens, d’espagnols, d’arménien, des populations du Maghreb etc.

Oui, aujourd’hui encore, il est indispensable de faire comprendre que la diversité des cultures est une richesse, une richesse que les membres du Groupe Manouchian ont portée au plus haut degré du sacrifice.

Légende photo: Georges Tchoulfian, frère de Sarkis Tchoulfian, Luc et Bernard, fils de Sarkis.

Retrouvez l’intégralité de mon intervention ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page