Un moment festif et convivial pour nos aînés

Repas_CCAS__lus.jpgSamedi 18 décembre, nous avons eu le plaisir d’accueillir, avec Amelle Gassa et Louiza Boukhalfa, adjointe et conseillère municipales de Givors, et de nombreux élus de la municipalité, plus de 700 givordins pour le traditionnel repas des retraités.

A l’occasion de ce moment festif, animé par l’orchestre de Jean-Yves Serve et accompagné de musiciens, de danseuses et de chanteurs, j’ai tenu à dire combien ce repas convivial est à mon sens symbolique de l’esprit de solidarité qui anime notre commune.

Repas_noel_retraites_2010_N_4.JPGDepuis de nombreuses années, la ville de Givors œuvre pour les Givordines et les Givordins afin de contribuer au bien-être et au vivre-ensemble.

Dans cette démarche, la municipalité est soucieuse de développer des actions en direction des retraités et des personnes âgées, mais force est de constater que les politiques gouvernementales ne suivent guère cette tendance.

Repas_noel_retraites_2010_N_1.JPGLe constat est accablant : en France, 4 millions de retraités et personnes âgées vivent avec moins de 1000 € par mois !

Ce constat est d’autant plus insupportable lorsque l’on constate, à l’échelle de notre pays :

● la casse du régime des retraites, l’augmentation du coût de la vie et la baisse du pouvoir d’achat des retraités,
● la hausse des loyers, du prix du gaz, de l’électricité, et des cotisations mutuelles,
● l’augmentation du forfait hospitalier et du ticket modérateur, et la multiplication des déremboursements qui font que, depuis 2002, les dépenses de santé ont augmenté de 50%.

Ces mesures gouvernementales appauvrissent et isolent les personnes âgées qui se retrouvent bien souvent seules pour faire face aux difficultés.

Repas_noel_retraites_2010_N_5.JPGDans ce contexte difficile, la ville de Givors essaye de développer des actions de solidarité en direction des retraités et des personnes âgées, de multiples sorties et des activités avec le CCAS.

Ce qui a un coût, et parallèlement la majorité municipale a décidé de baisser de façon importante le taux communal de la Taxe d’Habitation de 6,8%, et le taux pour le Foncier Bâti de 8,9%, et ce régulièrement jusqu’en 2014.

Le centre hospitalier de Montgelas s’est également engagé dans le développement et la modernisation de son établissement.

● Dans les 2 ans à venir, un nouveau bâtiment de médecine verra le jour pour assurer un meilleur accueil des patients,

● un nouveau pôle gériatrique sera également créé avec le regroupement de Bertholon Mourier et du domicile collectif,

● et enfin, dans les prochains mois, la transformation complète de la maison de retraite St Vincent sera terminée.

Je tiens à remercier Louiza Boukhalfa et à Amelle Gassa pour leur implication dans leurs délégations respectives, et remercier également le personnel du Centre Communal d’Action Sociale pour leur dévouement et les actions qu’ils mettent en place au service de nos aînés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page