Givors Rock’n Roll

Givors usine a rockJeudi 6 janvier, en présence d’une assistance nombreuse, j’ai eu le plaisir de participer au vernissage de l’exposition Givors Usine à Rock, aux côtés de Solange Fornengo, adjointe à la culture de Givors, et de nombreux élus de la municipalité.

Givors usine a rockCette exposition retrace et revisite, de manière originale, la folle épopée du rock givordin, qui fait à présent partie intégrante du patrimoine de notre ville.

Retour en arrière :

Givors, 1970. Le « heavy rock » fait vibrer les murs de cette ville industrielle. Répétitions et concerts enflamment des endroits incongrus (abattoirs, chapelle…).

Le rock givordin est intimement lié à l’histoire ouvrière et industrielle de la ville, qui a produit bien au-delà de Givors, un véritable mouvement culturel marquant toute une génération.

Des groupes émergent (Factory, Ganafoul, killdozzer) et se font connaître dans toute la France, dont le plus mythique Factory fera la première partie du concert des Rolling Stones.

Givors usine a rockPlus d’un an de travail a été nécessaire pour rassembler et collecter les archives photographiques et vidéos, les interviews de témoins, les articles… s’ajoutant au travail de Loïc Godart, dessinateur, qui a créé pour l’occasion des œuvres inédites transformant la Mostra de Givors en véritable « comptoir du rock ».

Cette exposition est un hommage à Givors, à sa culture populaire et à sa jeunesse engagée.

Ville de résistance, de luttes sociales et de contestation, ce n’est sûrement pas un hasard si ce courant musical s’est considérablement développé sur notre territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page