Un dictionnaire pour les collégiens du canton

Un dictionnaire pour les collégiens du cantonComme je le fais chaque année depuis 11 ans, j’ai eu le plaisir, avec Azélia Colombier-Mekherbeche et Valérie Mège, présidente de l’association Alter Ego Rhône Sud, de remettre des dictionnaires aux élèves de 6ème des quatre collèges du canton.

Partant du constat qu’un grand nombre d’élèves ne disposent pas d’un dictionnaire personnel, j’ai souhaité il y a 11 ans, en ma qualité de conseiller général, offrir à chaque collégien du canton un outil pédagogique, symbole de l’accès à la culture pour tous.

Un dictionnaire pour les collégiens du cantonLancée en 2000, cette opération « Mon 1er dico perso », seule initiative de ce genre dans le département, permet donc aux 415 élèves de 6ème du canton de posséder, dès leur entrée au collège, un dictionnaire personnel afin de les accompagner tout au long de leur scolarité.

Malheureusement, de l’avis de tous les acteurs issus du corps enseignants et des associations de parents d’élèves, l’école de la République est en danger car tout ce qui fait sa réussite et son dynamisme est aujourd’hui remis en cause par les innombrables mesures gouvernementales qui fragilisent le service public de l’Education nationale :

–    suppression de plus de 100 000 postes dans l’Education nationale depuis 2003,    16 000 programmées pour 2011,
–    suppression de 10 000 classes dans le primaire,
–    classes surchargées dans le secondaire,
–    suppression de la carte scolaire et des RASED,
–    réforme des lycées avec diminution de l’offre de formation,
–    privatisation des universités,
–    etc.

Les conséquences de cette politique nationale de casse des services publics et de désengagement massif de l’Etat dans le secteur fondamental de l’Education sont bien évidemment désastreuses pour les jeunes de notre pays.

Devant de telles mesures, comment favoriser la réussite du plus grand nombre, et comment ne pas s’étonner par la suite du constat alarmant dressé par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui confirme l’absence d’une réelle ambition pour l’école républicaine française, notamment concernant les élèves des quartiers les plus en difficulté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page