Canton de Givors : Une belle réélection pour Martial Passi, conseiller général. Un poste de conseillère générale suppléante pour Azélia Colombier Mekherbeche

CantonalesJe suis très satisfait des résultats obtenus dans le canton de Givors qui sont en progression constante depuis 1992, et je tiens à remercier les 6170 électeurs et électrices qui ont voté pour nous : Azélia Colombier Mekherbeche comme conseillère générale suppléante et moi comme conseiller général.

CantonalesJe tiens également à remercier toutes celles et tous ceux qui ont soutenu nos candidatures dès le 1er tour, le Parti Communiste Français, le Parti de Gauche, la Gauche Unitaire, la CGT, les gaullistes givordins, les chefs d’entreprise, l’association Le Citoyen, les présidents d’associations et de clubs ainsi que les personnalités locales, sans oublier celles et ceux qui ont milité activement durant toute la campagne électorale, qui ont distribué les tracts dans les boîtes aux lettres, sur les marchés, à la gare, et qui ont participé à faire vivre notre candidature au quotidien à travers leurs actions et leur engagement. J’ai une pensée particulière pour le collectif de jeunes qui s’est constitué pour soutenir nos candidatures.

Cantonales

Légende photo : cadeau offert par le comité de soutien de Martial Passi et d’Azélia Colombier Mekherbeche


Cantonales 1
Comme le rappelle le tableau ci-dessus
(Pour mieux le lire il suffit de zoomer, en bas à droite de votre navigateur):

● Nous avons réalisé 35,1% au 1er tour de ces élections cantonales sur le canton de Givors, soit une progression de 3,8% par rapport au 1er tour des élections cantonales de 2004.

● Ce 1er tour a également été marqué, à Givors comme dans toute la France, par une forte abstention, l’effondrement de l’UMP et la progression du Front national.

Cette forte abstention traduit le mécontentement d’une grande partie des français face à la politique menée par la majorité présidentielle UMP depuis 2007, et exprime également un désintérêt grandissant pour la politique et la chose publique, comme le démontrent toutes les dernières enquêtes d’opinion. Cela doit interroger tous les partis politiques quant aux projets, aux réponses et aux solutions apportées aux problématiques que rencontrent nos concitoyens.

cantonales 2Comme le montre le tableau ci-dessus :

● Nous avons réalisé un résultat de 70,24% sur Givors et de 63,41% sur le canton, soit une progression de 7,5% sur le canton par rapport au 2ème tour des élections cantonales de 2004.

● Avec Azélia, nous arrivons en tête dans les 9 communes du canton, alors qu’en 2004 je n’arrivais en tête que dans 6 communes. Je vois dans ces résultats le fruit du travail important et quotidien que je mène dans chacune des communes du canton depuis que je suis conseiller général.

● L’abstention recule même si elle reste encore trop importante.

● Le FN obtient malheureusement des résultats qui doivent inquiéter et interroger tous les démocrates et républicains de notre pays.

Dans ces élections, au-delà du mécontentement de la politique UMP, le FN retrouve son électorat qui avait voté pour le parti présidentiel en 2007, et qui a privilégié cette fois « l’original » à la « copie ».

● Nous constatons un bon report des voix de l’électorat socialiste et écologiste, et je me félicite également de la réussite du Front républicain pour faire barrage au FN.

A ce titre, je tiens à remercier les 7 des 9 maires du canton qui, au-delà de leur conviction et positionnement politiques, ont appelé à faire barrage au FN. Ce qui s’est traduit par un vote de la droite républicaine contre le FN.

Merci donc à René Balme, maire de Grigny, Marc Cliet, maire de Millery, Gérard Faurat, maire de Saint-Andéol-le-Château, Jean Micard, maire de Saint-Romain-en-Gier, Michel Oziol, maire de Chassagny, et Gabriel Villard, maire de Saint-Jean-de-Touslas.

● A l’inverse malheureusement, une autre partie de l’UMP s’est abstenue, a voté nul ou a voté FN. La responsabilité de certains responsables locaux et nationaux de l’UMP est particulièrement lourde devant cette banalisation du FN.
    
Dès les résultats du 1er tour, et la progression du FN, Azélia et moi avons fait un communiqué de presse afin d’exprimer notre soutien à tous les candidats de droite qui restaient en lice face à un candidat du FN, qu’ils soient de gauche, écologistes, ou de droite (voir Lyon Capital et l’Humanité).

Parce que je pense que notre république a besoin de retrouver du souffle, il nous faut redonner plus d’éclat à nos valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, de solidarité et de laïcité.

C’est pourquoi, dans cette perspective, je propose la création d’une association, originale, respectueuse des différences d’opinion, afin de permettre a toutes celles et tous ceux qui le souhaitent de faire avancer les idées de lutte contre les discriminations, de revitalisation des valeurs républicaines, de réhabilitation de la citoyenneté, et de propositions concrètes sur des sujets de société cruciaux qui préoccupent et assaillent le quotidien de nos concitoyens.

6 réflexions au sujet de « Canton de Givors : Une belle réélection pour Martial Passi, conseiller général. Un poste de conseillère générale suppléante pour Azélia Colombier Mekherbeche »

  1. Bravo et très content de votre victoire, continué faite de notre canton un endroit à vivre.Que les élections à venir se terminent de la même manière.
    Encore bravo
    Philippe

  2. Bravo pour cette victoire collective méritée. C’est la reconnaissance d’un magnifique travail de terrain d’élu de proximité et d’une campagne où chacun, quelle que soit sa différence, a pu trouver toute sa place. Azélia est vraiment super! Quant à toi Martial, quel investissement personnel! Le seul bémol, c’est le FN, les digues qui sautent avec les apprentis sorciers au plus haut niveau qui jouent avec notre République et notre pays. Sarko, dégage!

  3. Bravo à vous deux ainsi qu’à ceux qui vous ont épaulé pendant cette campagne. Devant ces résultats, je pense que le plus difficile reste à faire mais je suis persuadé de votre réussite.
    Bien Cordialement
    Patrice Doret 4ème adjoint Chassagny

  4. Bonjour Martial,
    Je tiens à te féliciter pour ta réélection au Conseil Général.La gauche unie a gagné contre l’extrémisme. Tu m’avais invitée à fêter la victoire hier soir, et je me réjouissais de venir mais je n’ai malheureusement pas pu venir.J’en suis désolée!
    Mes amitiés,
    Zakia MERY

  5. Félicitations Martial,
    Je suis heureuse de ta réélection et fière d’être toujours en lien avec ce territoire givordin porté par une gestion de gauche.
    Les médias nationaux qui banissent le mot "communiste" de tous leurs commentaires politiques ne sont pas venus pointer leur micro dans cette ville ouverte qui, à elle seule, soulignait déjà fortement le travail opiniâtre fourni et qui est depuis 1998 relayé par le satisfit des autres communes du canton.
    Une légitime reconnaissance pour toi, les élus qui t’entourent et les techniciens qui relaient les ambitions au quotidien. Vos actions sont de celles qui facilitent l’accès des personnes à plus de lien social et leur propose une vision d’une communauté possible.

  6. Bravo à vous et à tous ceux qui ont participé à cette belle victoire !!! 2012 consécration !

    Les vrais miracles ne viennent pas de l’extérieur, ils sont ceux que nous nous autorisons au plus profond de nous.

    André

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page