A 45 : il est urgent de changer de politique nationale

A45_big.jpeg

En déplacement dans la Loire le 6 septembre dernier à la rencontre des professionnels du transport, le président de la République a annoncé que « l’A45 Lyon-Saint Etienne se fera et avant la fin de l’année tout sera décidé », avec un appel d’offres à concession lancé début 2012 et une importante participation financière qui serait supportée par les collectivités locales concernées : conseils généraux du Rhône et de la Loire, conseil régional, Grand Lyon et saint Etienne Métropole, estimée autour de 50% des 1,2 milliards d’euros du projet.

Il est d’abord pour le moins difficilement compréhensible que les principaux responsables des collectivités locales appelées ainsi à mettre la main au portefeuille n’aient pas été invités lors de ce déplacement présidentiel.

Annoncer ensuite en dehors du département du Rhône la réalisation d’un tel projet qui va directement impacter la région lyonnaise au réseau routier déjà complètement congestionné, c’est traiter de bien curieuse façon la deuxième agglomération française.

Enfin, les engagements du Grenelle de l’environnement, qui avaient à l’époque suscité de grandes déclarations officielles, sont définitivement enterrées, alors que l’actualité de notre monde ne cesse, jour après jour, de montrer combien la situation environnementale et son évolution à court terme sont alarmantes.

Plus que jamais, il est à mon sens urgent et vital de changer cette politique nationale à courte vue qui consiste à construire de nouvelles autoroutes en se dégageant massivement du développement des transports collectifs. Elle nous conduit droit dans le mur.

Absence de concertation, désengagement de l’Etat, politique spectacle, il n’est pas possible de travailler ainsi à un aménagement harmonieux de nos territoires afin de répondre aux besoins de leurs habitants et de préparer l’avenir de notre pays.

Sur ce dossier, je réaffirme donc la position connue de la ville de Givors :
- Non aux projets autoroutiers A45 et COL portés par l’Etat
- Faire du développement des transports collectifs une véritable priorité nationale
- Poursuivre la réhabilitation de l’A47 dans la traversée de Givors et réaliser un contournement en souterrain pour déboucher au sud de Givors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page