Clin d’oeil du jour – A un point du bonheur…

A un point du bonheur…

« On n’a aucun regret. On a vraiment fait tout ce qu’il fallait pour gagner le match. Mais c’est comme ça, c’est la loi du sport […] en tout cas, on est très fier d’avoir réuni beaucoup de Français derrière notre équipe. On a mouillé le maillot jusqu’au bout », déclarait ce matin Pascal Papé, enfant givordin, international du XV de France.

A un point du bonheur...
Malgré un match héroïque sur les terres All-blacks, les rugbymen français se sont finalement inclinés 7-8 face à une équipe néo-zélandaise qui se voit sacrée championne du monde pour la deuxième fois de son histoire depuis 1987.

Comme le disait Marc Lièvremont, la France est triste mais peut être fière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page