3ème édition du Téléthon : la générosité au concret…

3ème édition du Téléthon : la générosité au concret...

Pour la 3ème année consécutive, le Grand Lyon a organisé, en partenariat avec Ecofolio, une collecte exceptionnelle de papier dans le cadre du Téléthon : une chance unique de lier le geste vert et le geste caritatif.

Pour chaque tonne recyclée, c’est 1,41 tonne de bois épargnée et 35 euros versés au Téléthon.

En 2010, grâce aux dons de papiers, 21 507 euros avaient été versés à l’Association Française contre les Myopathies.

L’objectif pour cette année était de faire mieux… Ce qui fut le cas !

Avec 131 tonnes de papier collectées, représentant un peu plus de 24 000 euros, cette 3ème édition du Téléthon a permis de récolter 3 000 € de plus que l’année dernière.

Je me réjouis de cette heureuse nouvelle et de l’élan de générosité qui l’accompagne, comme je me réjouis que le Grand Lyon ait sélectionné Givors pour être le poste de commandement de l’opération. Et ce pour deux raisons : 

♦ C’est un choix symbolique car la solidarité à Givors n’est pas un vain mot mais bel et bien une réalité que nous avons souhaité inscrire au fronton de la mairie aux côtés de la devise « Liberté égalité, fraternité ».

3ème édition du Téléthon : la générosité au concret...

♦ Ce choix confirme également le rayonnement grandissant de Givors dans l’agglomération lyonnaise, à l’exemple de l’implantation imminente du siège social du futur pôle métropolitain dans notre ville.

Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés pour cette noble causes qu’est le Téléthon : les 200 000 bénévoles, 50 000 associations et plus de 10 000 communes qui ont organisé plus de 20 000 animations rassemblant 5 millions de personnes le temps d’un weekend.

3ème édition du Téléthon : la générosité au concret...
Cela montre que la solidarité et la générosité ne sont pas des vains mots dans notre pays.

Cela montre également qu’il y a plus que jamais besoin de financements pour la recherche sur cette question, et il serait souhaitable que davantage de budgets soient dégagés par l’État et les groupes pharmaceutiques pour ne pas faire appel à la seule générosité du plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page