Carnet de voyage Palestine – Visite du centre historique d’Hébron

Dans le cadre de notre déplacement en Palestine pour mettre en place un partenariat entre l’hôpital de Givors et l’hôpital de Beit Sahour, nous avons été reçus par le gouverneur d’Hébron, ville de Cisjordanie, dans la région des monts de Judée, au sud de Jérusalem, avant d’entamer une visite du centre commercial historique de la ville.

Carnet de voyage Palestine - Visite du centre historique d’Hébron
Peuplée de 130 533 habitants, dont 123 000 Palestiniens, Hébron est coupée en deux parties depuis 1997, l’une sous le contrôle de l’autorité palestinienne et l’autre sous le contrôle d’Israël.

Les colonies israéliennes, composées de 5000 civils dont 400 colons parmi les plus virulents, et de 2000 militaires (dont une patrouille que nous avons croisée), se situent au dessus du centre historique d’Hébron.

Carnet de voyage Palestine - Visite du centre historique d’HébronEn plus de faire face aux conséquences désastreuses de la fermeture de 500 commerces par les autorités israéliennes, les Palestiniens occupant le centre d’Hébron ont été contraints (comme l’on peut le voir sur la photo) d’installer des grillages au dessus des rues afin de se protéger des jets de pierres et des ustensiles de toutes sortes jetés par les colons israéliens.

L’occupation du territoire palestinien a également des conséquences directes sur le mode de vie des Palestiniens colonisés qui doivent faire le tour de la ville pour accéder à leur travail ou voir leur famille. Le comble étant que des observateurs internationaux doivent accompagner les enfants Palestiniens à l’école afin de leur éviter de perdre des heures en contournant les check points israéliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page