Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

Jeudi 16 février

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)
● Visite de l’hôpital de Shepherd’s field

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)Nous sommes attendus par le directeur et une partie de l’équipe médicale et nous commençons une longue et très détaillée visite de l’hôpital de Beit Sahour.
Une liste détaillée des besoins est effectuée afin de voir dans quelle mesure un partenariat peut s’engager avec le centre hospitalier de Givors.

La question importante est la construction d’un nouveau centre hospitalier à Beit Sahour afin de remplacer l’actuelle structure construite en 1959 avec un service de chirurgie créé en 1991 et une maternité en 1994.
Le nouvel hôpital occuperait 3000 m² avec un démarrage au mois de juin 2012 et un transfert des activités en 2015.

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)● Visite du centre Elderly des personnes âgées

C’est un centre bien équipé avec une réelle volonté d’apporter un soin particulier à l’accueil des personnes âgées.

● Visite de l’union des femmes arabes

C’est un centre de réadaptation pour les jeunes de 16 à 25 ans en situation de handicap psychique.

● Rencontre avec le conseil des jeunes dans le bureau du maire

Vendredi 17 février

● Visite de Jérusalem

Un plongeon dans le temps et dans les différentes cultures religieuses.

● Visite du camp d’Aida à Bethléem

Une clef (la plus grosse au monde au Guinness des records) orne l’entrée du camp d’Aida, symbole du droit au retour des Palestiniens dans les maisons et territoires accapares par les Israéliens.

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

Samedi 18 février

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)● Rencontre avec le directeur de ARIJ (Applied Research Institute of Jerusalem), une ONG palestinienne spécialisée dans l’environnement et la géopolitique qui étudie les conséquences de la colonisation israélienne. Une colonisation qui fait perdre chaque année près de 7 milliards de dollars à la Palestine. Par ailleurs, nous apprenons que 85% des ressources d’eau sont détournées par les Israéliens.


● Rencontre avec une association pour le tourisme alternatif et solidaire

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)● Rencontre avec l’association de défense et de protection de la nature et des animaux

La préservation de l’environnement est une véritable problématique car si la colonisation a des conséquences désastreuses sur les êtres-humains elle en a aussi sur la faune et la flore (ainsi, par exemple, le mur érigé par les israéliens a séparé des espèces animales qui, pour celles qui le peuvent, doivent creuser de véritables souterrains pour se rencontrer. Pour les autres espèces, il y a un véritable danger d’extinction).


● Visite de l’église de la nativité

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

Dimanche 19 février

● Rencontre avec le gouverneur d’Hébron

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)Hébron est une ville de Cisjordanie, dans la région des monts de Judée, au sud de Jérusalem. Cette ville est une des plus anciennes cités du Proche-Orient encore habitée et est divisée en deux parties coupant le nord et le sud. 
Avant la colonisation, il fallait 6 minutes pour traverser la ville alors qu’il faut aujourd’hui plus d’une heure.

Avec une peur et une angoisse quotidienne, les écoliers doivent passer par de nombreux checks point pour aller à l’école. Des observateurs internationaux se sont mobilisés pour les aider à aller à l’école en passant par les chemins réservés aux Israéliens.

Dans la ville d’Hébron, il y a près de 130 000 Palestiniens et 5 colonies constituées de 400 colons et plus de 3 000 policiers pour la protection des colons.

Sur ordre des autorités israéliennes, 500 commerces ont été fermés. 500 autres sont en attente de fermeture, 1000 familles sont ainsi contraintes au départ.

● Rencontre avec la chambre de commerce

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

La chambre de commerce a un « projet de zone libre » pour le commerce afin de permettre aux commerçants de rester à Hébron en leur versant des subventions et en leur permettant de ne pas payer d’impôt sur un périmètre de 1,5 km².


● Visite des commerces de centre ville

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

Les commerces sont fermés en très grande majorité avec une présence massive de l’armée israélienne mais aussi de checks point, miradors et caméras dans chaque rue.

● Repas pris avec le gouverneur et de nombreux jeunes

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)
● Visite de la Mosquée d’Abraham

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

Lundi 20 février

● Visite du camp d’Aida et rencontre avec les habitants

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

● Visite du palais des congrès

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)● Rencontre avec la maire de Ramallah, seule femme maire d’une grande ville palestinienne

Ramallah est la capitale économique et administrative de l’autorité Palestinienne (tourisme, culture, médecine, universités, etc.).

● Rencontre avec le ministre des collectivités

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

Le ministre nous a rappelé la volonté de paix et de développement d’un état palestinien, qui fonctionne malgré la colonisation.

● Rencontre avec le conseil municipal de Beit Sahour

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

● Signature du partenariat entre Givors et Beit Sahour

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)

Mardi 21 février

Carnet de voyage – Beit Sahour (Palestine)Départ pour l’aéroport (pendant deux heures nos trois valises sont vidées plusieurs fois avec un zèle tatillon. Un policier me prend mon IPad et l’emmène avant de me le ramener une demi-heure plus tard).

                                 ——————————————–

Avec Claude Jégou, chirurgien, Martine  Bertholat, responsable  infirmière au centre hospitalier de Givors, et Djamel Saadna, adjoint à la promotion du territoire et aux échanges internationaux, nous vous convions à la restitution de notre voyage en Palestine :

Mercredi 4 avril à 18h à la maison du fleuve Rhône de Givors

Ce sera l’occasion de vous présenter en avant première le partenariat multiforme qui va s’engager entre les villes de Givors et Beit Sahour (Palestine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page