Nouveau groupe scolaire Paul Langevin : une inauguration pleine d’avenir

Nouveau groupe scolaire Paul Langevin : une inauguration pleine d'avenir

Samedi 3 mars, en compagnie d’Amandine Renaud et Stéphanie Pizot, directrices du groupe scolaire Paul Langevin, de Christiane Charnay, 1ère adjointe chargée de l’enseignement, Jean-Jacques Routaboul, conseiller municipal chargé des sports, Boris Miachon, conseilller municipal, et de nombreux élus, parents d’élèves et enseignants, j’ai eu l’honneur d’inaugurer l’agrandissement du groupe scolaire ainsi que l’installation d’un nouveau terrain synthétique pour les écoliers et les habitants du quartier de la Freydière.

A travers mon intervention, ainsi qu’une série de photos, je vous propose de revivre cette inauguration au cours de laquelle les enfants de l’école et du quartier ont pu découvrir le nouveau terrain synthétique du groupe scolaire Paul Langevin.


Mesdames, messieurs, chers amis,

Nouveau groupe scolaire Paul Langevin : une inauguration pleine d'avenirC’est un réel plaisir de vous accueillir aujourd’hui pour l’inauguration de la rénovation complète du groupe scolaire Paul Langevin doté aujourd’hui d’un nouveau terrain synthétique, portant à 8 le nombre de tels équipements dans la ville.

Ces aménagements d’un montant total d’1,1 million d’euros ont été faits bien évidemment en concertation avec les directrices, les parents d’élèves et les enseignants du groupe scolaire.

A l’heure où les choix nationaux conduisent au démantèlement et à la casse du service public de l’Éducation, cet important investissement de notre ville pour moderniser le groupe scolaire Paul Langevin démontre notre forte volonté de faire de l’éducation une priorité dans notre commune.

C’est d’ailleurs l’un des postes les plus importants dans notre budget !

Malheureusement, je déplore qu’il n’en soit pas de même au niveau national.

Nouveau groupe scolaire Paul Langevin : une inauguration pleine d'avenirComment peut-on faire croire que le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, le fameux « dégraissage du mammouth », pour reprendre la tristement célèbre expression, pourrait améliorer les conditions de scolarité de nos enfants et les conditions de travail des enseignants ?

Comment peut-on imaginer qu’un service public amputé de 155 000 postes d’enseignants depuis 2002 puisse efficacement répondre aux défis de l’Éducation du 21ème siècle ?

Les suppressions de postes dans l’Éducation nationale, dans les filières des collèges et lycées, et les diminutions drastiques de crédits pour l’accompagnement et l’aide à la scolarité, ne peuvent produire que des effets dévastateurs sur l’éducation de nos enfants :
– des classes surchargées,
– des abondons de dispositifs,
– la mise en cause de l’égalité face à l’Éducation et à la formation pour tous,
– une dégradation profonde des conditions d’exercice du métier d’enseignant.

A Givors, nous nous efforçons de toujours mieux répondre aux besoins de la population que ce soit à travers :

– un investissement important avoisinant les 750 000 € par an pour la rénovation de nos écoles,
– la mise en place de tarifs parmi les moins chers du département pour la restauration scolaire,
– ou encore la mise à disposition d’une ATSEM par classe, là où la majorité des autres communes en affectent une pour plusieurs classes.

Nouveau groupe scolaire Paul Langevin : une inauguration pleine d'avenirEn tout cas l’inauguration du groupe scolaire et du nouveau terrain synthétique  d’aujourd’hui démontre, s’il le fallait, la très forte implication de notre municipalité pour la scolarité et l’avenir des jeunes Givordines et Givordins.

Je tiens à remercier à ce titre Christiane Charnay, 1ère adjointe chargée de l’enseignement, la direction de l’éducation de la ville, les directrices du groupe scolaires, les enseignants pour le travail remarquable qu’ils accomplissent et les parents d’élèves qui sont toujours prêts à la mobilisation dès que l’intérêt des enfants sont en jeu.

Remercier également le conseil général du Rhône qui aide financièrement la ville de Givors pour la rénovation des écoles dans le cadre du contrat triennal. Entre 2010 et 2012, le conseil général aura contribué à hauteur de 1 187 500 €.

Au moment d’une campagne présidentielle où beaucoup de choses sont dites sur les fonctionnaires et sur l’éducation, je voudrais vous faire une citation :

Nouveau groupe scolaire Paul Langevin : une inauguration pleine d'avenir« Tous les enfants, quelles que soient leurs origines familiales, sociales, ethniques, ont un droit égal au développement maximum que leur personnalité comporte. Ils ne doivent trouver d’autre limitation que celle de leurs aptitudes.
L’enseignement doit donc offrir à tous d’égales possibilités de développement, ouvrir à tous l’accès à la culture, se démocratiser moins par une sélection qui éloigne du peuple les plus doués que par une élévation continue du niveau culturel de l’ensemble de la nation. »

Je ne vous laisse pas dans le doute plus longtemps. Il s’agit de Paul Langevin qui a donné son nom à ce groupe scolaire, avec Henri Wallon, porteurs d’un projet global de réforme de l’enseignement et du système éducatif français élaboré à la Libération conformément au programme de gouvernement du Conseil national de la Résistance (CNR) en date du 15 mars 1944.

Ce plan, qui n’a pas été mis en place mais qui sert de référence, prévoyait de refonder le système éducatif français sur des bases de justice sociale et d’égalité.

Puissions-nous donner les moyens véritables à l’Éducation de notre pays afin de mieux préparer l’avenir de notre jeunesse.

C’est la seule voie pour que les enfants d’aujourd’hui deviennent les citoyens de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page