Clin d’oeil du jour – Raymond Aubrac, la disparition d’un héros de la Résistance

Raymond Aubrac, la disparition d’un héros de la Résistance

Clin d'oeil du jour - Raymond Aubrac, la disparition d'un héros de la Résistance

Le grand résistant Raymond Aubrac, l’une des dernières personnalités de la Résistance à avoir connu Jean Moulin, est décédé mardi soir à l’hôpital militaire du Val de Grâce à l’âge de 97 ans. Cofondateur du mouvement « Libération Sud », Raymond Aubrac était le dernier survivant des chefs de la Résistance réunis et arrêtés en juin 1943 à Caluire (Rhône) avec le chef du Conseil national de la Résistance (CNR).

Sa femme Lucie Aubrac, qu’il avait épousée en 1939, elle aussi héroïne de la Résistance, est morte en 2007 à l’âge de 92 ans. Ils avaient trois enfants et dix petits-enfants.

Raymond Aubrac était resté un citoyen très actif et avait notamment été ovationné après un discours défendant la laïcité ou après son intervention rappelant, devant 3 000 personnes, les acquis perdus du Conseil national de la résistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page