Givors à l’heure de l’universel

Givors à l’heure de l’universelMercredi 16 mai, en présence d’une foule nombreuse, j’ai eu le plaisir de participer au vernissage de l’exposition de l’Horloge publique (HOP) de Givors à la Mostra.

Givors à l’heure de l’universelHop est une horloge numérique, conçue et réalisée par Bruno Rosier dans le cadre d’une résidence artistique organisée par la Mostra de Givors.

Elle est composée de programmes vidéos originaux et créatifs réalisés par la population de la ville de Givors qui afficheront l’heure exacte 24h/24 sur 6 grands écrans visibles par tous. Ces programmes, allant d’une minute à une heure, sont élaborés lors d’ateliers ou à l’occasion d’évènements où chacun est invité à participer.

Givors à l’heure de l’universelBruno Rosier fait appel à diverses techniques telles que la photographie, la vidéo, le dessin ou l’installation pour faire partager son univers à travers des compositions déroutantes qui ne laisseront personne indifférent.

Givors à l’heure de l’universelCe beau projet participatif a déjà rassemblé plus de 800 Givordines et Givordins depuis octobre 2011 et les contacts continuent.

L’exposition à la Mostra du 28 avril au 06 juin 2012 présente ainsi l’avancée du projet et les premières réalisations des quelques centaines de personnes qui ont déjà participé à cette vaste entreprise.

« Dénigrez, dénigrez… Il en restera toujours quelque chose », a écrit le poète. Je préfère plutôt dire « Démocratisez, démocratisez… il en restera toujours quelques chose ».

Givors à l’heure de l’universelGivors à l’heure de l’universelDepuis longtemps, la municipalité de Givors s’est dotée d’équipements culturels avec la volonté de garantir à toutes et tous un accès à une culture de qualité. Nous avons toujours voulu diversifier l’offre culturelle, la rendre plus accessible au plus grand nombre, et parallèlement accompagner les créateurs, les acteurs associatifs, qui donnent un sens à notre vie collective.

C’est le sens des actions d’éducation artistique que la ville met en place pour donner la possibilité aux enfants et aux jeunes Givordins, au cours de leur scolarité, d’approcher diverses formes d’expression et de pratiques artistiques.

Givors à l’heure de l’universelLa ville et les établissements scolaires s’associent ainsi à travers de nombreux projets auxquels participent les jeunes givordins qui se transforment pour l’occasion en artistes, créateurs, danseurs, comédiens, réalisateurs…pour leur plus grand plaisir et surtout pour se construire et devenir sujet actif dans un monde en perpétuelle mutation.

Givors à l’heure de l’universelC’est pourquoi je n’ai pas compris le positionnement des élus de l’opposition UMP locale, au conseil municipal, qui ont voté contre la réalisation de cette horloge publique à laquelle ont participé des centaines d’enfants des établissements scolaires de Givors et qui donne à voir un beau projet fédérateur qui représentera notre ville à travers une « heure unique, qui n’a ni âge, ni nationalité ou classe sociale, ou plutôt, qui les rassemble tous… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page