Archives mensuelles : juin 2013

Clin d’oeil du jour – hommage à une centenaire givordine

Comme je le fais pour chaque centenaire depuis que je suis maire, j’ai eu le plaisir de rendre visite à Mme Catton à l’occasion de son anniversaire le 26 juin. J’ai tenu à saluer le parcours remarquable de cette givordine dont la famille a tant apporté à notre ville, et dont l’évolution est liée depuis plus d’un siècle à celle de Givors.

Clin d’oeil du jour – nombre de maternités en France

C’est le nombre de maternités recensées en 1975, contre 535 seulement aujourd’hui, alors que la France détient le 2ème taux de natalité le plus élevé d’Europe. Cette tendance confirme la pertinence de notre forte mobilisation pour sauver notre hôpital et, en particulier, sa maternité utile aux habitants de notre bassin de santé. Une maternité dont la réputation s’étend bien au-delà de notre agglomération..

Clin d’oeil du jour – Hommage à Jean Moulin

Comme chaque année, le parcours de la mémoire s’est arrêté à Givors, dimanche 23 juin, à l’esplanade de la Résistance et de la déportation, en présence de Christiane Charnay, 1ère adjointe, afin de rendre hommage à la mémoire de Jean Moulin (le dimanche le plus proche du 21 juin, jour de l’arrestation de ce héros de l’histoire de France moderne).

Givors aux couleurs du Tour

Givors aux couleurs du Tour

Givors aux couleurs du Tour

Dans le cadre de la préparation de l’accueil du Tour de France à Givors, de nombreuses actions ont été prévues avec l’ensemble des acteurs du territoire.

Dans ce cadre, deux établissements scolaires de la ville, le collège de Bans et le lycée professionnel Danielle-Casanova ont engagé un travail d’atelier et de création avec  leurs élèves, afin de

Givors célèbre l’appel du 18 juin

Givors célèbre l'appel du 18 juin

Mardi 18 juin, avec Christiane Charnay, 1ère adjointe, Henri Bazin, conseiller municipal, les élus et les associations d’anciens combattants, nous avons participé à la cérémonie en hommage à l’appel du 18 juin.

« L'espérance doit-elle disparaître ?
La défaite est-elle définitive ?
Non ! »

« Quoi qu’il arrive la flamme de la résistance