Nouvel essor pour le centre hospitalier de Givors

Nouvel essor pour le centre hospitalier de Givors

Vendredi 18 janvier, comme chaque année depuis que je suis président du conseil d’administration et aujourd’hui président du conseil de surveillance de l’hôpital de Montgelas, j’ai eu le plaisir de participer à la traditionnelle cérémonie des vœux au personnel hospitalier de Givors, qui marque également cette année l’inauguration des nouveaux locaux des partenaires de l’hôpital que sont l’association intercommunale des soins infirmiers à domicile (AISIAD) et l’association départementale interprofessionnelle d’aide aux familles (l’ADIAF).

Nouvel essor pour le centre hospitalier de Givors

J’ai tenu à saluer pour leur présence et leur fort investissement pour le développement d’une offre qualitative de soins et d’accompagnement dans notre territoire :

- Marc Tixier, président du Conseil d’administration de la CAF,
- Patricia Deroo, représentante du Conseil général du Rhône,
- la responsable Santé de l’Unité Territoriale de Saint-Genis-Laval,
- Monique Baubrand, présidente de l’Association Intercommunale de Soins Infirmiers à Domicile (AISIAD)
- Gérard Cerdan, directeur de l’ADIAF,
- et l’ensemble des élus et partenaires présents.

Je remercie l’AISIAD et l’ADIAF d’avoir choisi de s’installer de façon pérenne à Givors afin de renforcer leur présence au plus près des familles de notre canton et au delà.

Ce choix confirme, à mon sens, l’importance de notre ville au cœur d’un vaste bassin de vie au sud de l’agglomération lyonnaise.

Nouvel essor pour le centre hospitalier de GivorsCes associations sont reconnues, depuis quelques années à Givors, pour la qualité de leurs interventions au plus proche de la vie quotidienne des familles et pour leur accompagnement qui apporte un soutien et un vrai soulagement aux familles bénéficiaires.

Dans une société malheureusement de plus en plus inégalitaire et individualiste, il est nécessaire que tous les acteurs publics et particulièrement les collectivités compétentes, mais aussi les acteurs associatifs, agissent pour retisser le lien social et renforcer la cohésion sociale.

Comme président du conseil de surveillance du centre hospitalier de Givors, je ne peux que me réjouir de la mise en place de ce partenariat multiforme qui va permettre de répondre encore mieux aux besoins des populations, tout en contribuant au rayonnement de Montgelas.

Nouvel essor pour le centre hospitalier de GivorsJe tiens à remercier l’ensemble des partenaires qui ont permis la concrétisation de ce projet.

Un merci particulier aux partenaires financiers que sont la Caisse d’Allocations Familiales et le Conseil général pour leur importante contribution à cette action.

Je souhaite à l’ADIAF et à l’association intercommunale des soins infirmiers à domicile une excellente installation pour développer, dans des conditions optimales, leurs activités sur notre territoire, comme je souhaite une pleine réussite au centre hospitalier de Givors pour sa métamorphose engagée.

Chacune et chacun peut le constater, les travaux avancent bien et devraient être achevés conformément au calendrier prévu :
- nouveau bâtiment de médecine,
- nouveau pôle gériatrique dont le maitre d’œuvre a été choisi récemment,
- un futur centre de recherches biomédical CREABIO,
- et bien évidemment des nouveaux locaux, qui vont accueillir l’AISIAD et l’ADIAF.
 
Nouvel essor pour le centre hospitalier de GivorsCes importantes réalisations confirment le souci constant des équipes médicales et administratives d’assurer aux usagers une prise en charge complète et qualitative dans des conditions optimales de sécurité.

Il y a 5 ans qui aurait parié un centime sur une telle évolution ?

Il n’y a bien plus que quelques élus aigris pour mettre le maire de Givors devant la justice en expliquant que la ville ne devait pas rendre à l’hôpital les terrains qui lui appartenaient.
 
Ce qui est étonnant ce n’est pas le fait d’être complètement à côté du sujet, c’est l’argument employé : « …Et si l’hôpital vendait ces terrains au privé ? »

Je trouve cela idiot et insultant pour les professionnels que sont les personnels hospitaliers et qui agissent pour le bien-être de la population, dans l’intérêt général et dans une logique de solidarité nationale.

Je tiens, à ce titre, à remercier et à féliciter le directeur du Centre Hospitalier, Serge Malacchina, les membres du conseil de surveillance, le corps médical et l’ensemble du personnel hospitalier pour leurs forte implication, leur dévouement et la grande qualité de leur travail au service de tous les usagers.

Encore une fois, sans leur travail et leur détermination pour faire vivre le service public de la santé au quotidien, rien n’aurait été possible.

Aujourd’hui, grâce à cet investissement quotidien et à ces efforts de tous les instants, le Centre Hospitalier de Givors est un nouvel exemple d’établissement public de santé qui allie dynamisme, innovation et perspective d’avenir, dans le cadre d’un partenariat renforcé avec les HCL et Lyon Sud, mais en même temps un service public de proximité qui affirme et réaffirme en permanence sa vocation d’accès à la santé pour tous les usagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page