1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour GivorsLa ville de Givors a célébré, samedi 23 février, le 60ème anniversaire du magazine municipal « Vivre à Givors », l’un des plus anciens magazines de France, ainsi que le 60ème anniversaire de la municipalité de gauche à direction communiste.

Au programme : exposition, débat et concerts d’Yvan Le Bolloc’h et sa troupe qui ont clôturé les festivités en apothéose, avec plus de 800 personnes présentes.

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour GivorsPour cette journée exceptionnelle, nous avons eu l’honneur de recevoir Pierre Laurent, secrétaire national du Parti Communiste Français, et de nombreux élus de gauche avec qui nous avons déjeunés à la Maison des sports « Dédé Rostaing » avant les festivités.

En présence d’une assistance nombreuse, j’ai eu le plaisir ensuite d’inaugurer, à 14h, l’exposition « Vivre à Givors, 60 ans d’actualités givordines » qui retrace l’évolution du magazine durant ces 6 dernières décennies.

J’ai tenu à remercier les différents directeurs de la communication présents qui se sont succédé à Givors et qui ont fait évoluer le « Vivre à Givors » tout au long de ces dernières années.

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour GivorsEn 60 ans, ce magazine municipal a été publié à des millions d’exemplaires et n’a cessé de se transformer pour s’adapter constamment aux évolutions sociétales et aux attentes des Givordines et des Givordins.

De la confection au plomb, à ses débuts, à la réalisation numérique aujourd’hui, le Vivre à Givors a été, en 60 ans, le témoin privilégié et l’écho des importantes mutations et des évolutions de notre ville.

Le magazine a ainsi couvert des milliers d’évènements et traité des actualités fortes liées à la riche histoire de la ville de Givors.

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour GivorsA l’issue du vernissage de l’exposition, et après la projection d’un film sur « Givors, ville d’histoire, d’innovation et d’avenir », j’ai eu le plaisir d’introduire le débat que nous avons initié à l’occasion de ce 60ème anniversaire « Des élus utiles au service des territoires et des populations » et auquel de nombreuses personnalités de gauche ont répondu présents :

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors- Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, sénateur,
- David Kimefeld, secrétaire fédéral du PS, maire du 4ème arrondissement de Lyon,
- Danièle Lebail, secrétaire fédérale du PCF du Rhône, conseillère régionale,
- Christiane Charnay, 1ère adjointe, présidente du groupe des personnalités de Givors,
- Guy Fisher, Sénateur ,
- les différents responsables départementaux des partis de gauche (Gauche unitaire, Parti de Gauche, EELV, MRC),
1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors- des maires et des élus du département.

J’ai tenu à rappeler, en préambule, les 60 ans de luttes et de passion que les municipalités et les élus, qui se sont succédé, ont consacré à Givors et à ses habitants, comme en témoigne le film que nous avons visionné (très bientôt disponible sur Givors.fr).

60 ans de travail au service de l’intérêt général pour les différents partis de gauche et les  personnalités républicaines qui ce sont rassembles autour d un maire communiste

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors60 ans de luttes pour résister à la désindustrialisation, aux inondations, aux inégalités territoriales et aux injustices sociales, avec l’idée constante que le verbe Résister doit toujours  se conjuguer au présent.

60 ans de solidarité et d’actions citoyennes pour faire reculer les discriminations et le racisme ordinaire qui minent notre société

60 ans de mobilisations quotidiennes pour obtenir les financements nécessaires au renouvellement urbain, à la construction de nouveaux équipements, au développement d’un service public de qualité et au renouveau économique

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour GivorsSi aujourd’hui la ville de Givors est en plein renouveau, au cœur de la métropole lyonnaise, elle le doit :

- Aux multiples partenariats publics et privés engagés de longues dates sur ce territoire,

- à l’investissement du personnel communal, intercommunal et départemental,

- aux différents acteurs de la ville qu’ils soient sportifs, culturels, associatifs, cultuels, syndicaux ou politiques.

Mais elle le doit aussi aux élus locaux qui consacrent beaucoup de leur temps et de leur énergie au service de l’intérêt général.

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour GivorsDans une société où

- les problèmes économiques et sociaux s’accumulent,
- le lien social se délite,
- le repli sur soi et l’individualisme se développent,
- les fractures sociales et territoriales s’aggravent,
- les exclusions de toutes sortes progressent,
- les idées d’extrême droite prospèrent dangereusement,

nous sommes nombreux a être convaincus que l’action menée par les élus locaux est souvent le dernier rempart face a l’exclusion et toujours le dernier  recours républicain

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour GivorsEt pourtant la multiplication des normes et la judiciarisation de la société rendent de plus en plus complexe et risqué l’exercice du mandat d’élu.

Des élus locaux à qui l’on demande de plus en plus mais qui ne disposent toujours pas d’un statut de l’élu.

Dans un monde en mutation accélérée, les différentes reformes vont-elles permettre de résoudre les problèmes posés aux territoires et aux populations ou bien, au contraire, aggraver la concurrence entre territoires, les inégalités sociales,1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors le recul du service public, la crise de la politique et de la démocratie participative ?

Tel a été le thème du débat auquel de nombreuses personnalités et habitants givordins ont participé, et qui s’est poursuivi par une intervention de Pierre Laurent en conclusion de la rencontre. Le secrétaire national du PCF a ainsi annoncé, dans la poursuite du débat, sa volonté de travailler au plus large rassemblement de la gauche pour les élections municipales prochaines. Une prise parole longuement applaudie qui met l’humain d’abord au cœur de toutes nos préoccupations.

Après une pause gourmande offerte par le groupe des élus communistes et républicains,  les concerts de Mamzelle Amandine, jeune chanteuses lyonnaise prometteuse, et du désormais citoyen d’honneur de la ville de Givors Yvan Le Bollo’h, accompagné de sa troupe, ont clôturé en apothéose les festivités du 60ème anniversaire du magazine municipal et des municipalités de gauche à direction communiste.

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors              1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors

       1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors                      1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors  1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors

1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors  1953-2013 : 60 ans de luttes et de passion pour Givors

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page