Givors inaugure sa nouvelle Maison de Justice et du Droit

Givors inaugure sa nouvelle Maison de Justice et du Droit

Mardi 14 mai, j’ai eu le plaisir d’inaugurer les nouveaux locaux de la Maison de Justice et du Droit en présence de nombreuses personnes dont :

● Paul-André Breton, président du tribunal de Grande Instance de Lyon,
● Marc Cimamonti, Procureur de la République,
● M. Feron, substitut du Procureur, représentant Jacques Beaume, Procureur général de la cour d’appel,
● Philippe Authier, directeur de Greffe,
● le personnel de la Maison de Justice et du droit,
● les élus de Givors.

Givors inaugure sa nouvelle Maison de Justice et du DroitIl y a 15 ans, nous inaugurions la Maison de Justice et du Droit de Givors en présence de nombreuses personnalités dont madame la Garde des Sceaux de l’époque, Mme Elisabeth Guigou.

15 ans plus tard, nous inaugurons ces nouveaux locaux d’une surface de 207 m2 qui vont permettre d’accueillir dans de meilleures conditions les usagers et les nombreuses missions qu’effectue la MJD.

Le choix de ce lieu n’est évidemment pas anodin.

Givors inaugure sa nouvelle Maison de Justice et du DroitDepuis plusieurs années, nous réfléchissons avec les partenaires de la justice à un nouveau lieu plus accessible en termes de transports en commun et plus adapté pour son fonctionnement.

La regrettable suppression du conseil des Prud’hommes de Givors ainsi que le regroupement de l’ANPE et des ASSEDICS, et la localisation du Pôle Emploi, a accéléré la réflexion et nous permet aujourd’hui d’inaugurer ces nouveaux locaux au sein de la toute nouvelle Cité Avenir.

Un quartier conçu pour devenir une Cité administrative et économique afin de permettre aux populations de Givors et du sud du département, un accès facilité aux services publics.

Ainsi, la MJD de Givors bénéficie d’une proximité immédiate avec la police nationale, le point Préfecture,  la Maison du département, la MIFIVA ou encore la permanence du délégué du Préfet.

Plus accessibles, ces nouveaux locaux seront également plus fonctionnels comme le souhaitait le personnel et comme l’espéraient les usagers.

La MJD est un service public indispensable dans la vie quotidienne de nos concitoyens.

Givors inaugure sa nouvelle Maison de Justice et du DroitUn service qui a déjà fait ses preuves, et qui chaque jour démontre sa qualité et son efficacité grâce notamment à sa proximité.

« Parce que l’on ne rend pas la justice que dans les Palais » comme l’avait dit Elisabeth Guigou, les MJD sont des facteurs de cohésion sociale, hautement nécessaires.

L’important travail réalisé ici permet non seulement de rendre l’action de la justice plus lisible, plus proche et plus rapide, mais il permet également :

● de renouer les fils du dialogue dans les conflits familiaux ou de voisinage,

● de coordonner les actions de prévention,

● d’amorcer une médiation pénale,

● de notifier les jugements et d’assurer le suivi des personnes libérées,

● d’accueillir les jeunes relevant de la protection judiciaire,

● et enfin de dire les droits et les devoirs de chacun en redonnant le sens de nos valeurs républicaines.

Givors inaugure sa nouvelle Maison de Justice et du DroitDepuis 2012, la MJD accueille également aux côtés du MAS Infos Victimes, les permanences du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles.

Un dispositif des plus utiles quand on sait qu’une femme sur 10 est victime de violences conjugales et qu’une femme décède tous les 2 jours et demi sous les coups de son compagnon.

Ainsi notre MJD de Givors joue un rôle prépondérant dans nos actions communes contre la délinquance et dans l’indispensable soutien aux victimes.

Rayonnant sur 7 cantons et plus de 120 000 habitants, la MJD accueille chaque année un public de plus en plus nombreux comme en témoigne sa fréquentation en hausse de 4% en 2012.

C’est dire l’importance de cette institution judiciaire de proximité.

Givors inaugure sa nouvelle Maison de Justice et du DroitAvec le développement de la crise, l’augmentation du chômage et de la précarité, l’explosion des discriminations sexistes, spatiales et ethniques, notre société est confrontée à un terrain particulièrement propice au développement des incivilités et de l’insécurité.

Cette situation empoisonne la vie de nos concitoyens et génère des réactions qui, d’une part, tendent le tissu social jusqu’à parfois le déchirer, et d’autre part, radicalisent les esprits et les comportements.

C’est pour cela qu’il me semble important de valoriser et de favoriser les initiatives locales comme la MJD, ou partenariales comme le CLSPD qui, localement, essayent d’apporter des réponses adaptées aux questions de prévention, de sécurité, de justice et d’éducation civique.

Il est évident que les réponses cloisonnées qui travaillent à la marge, et les renvois de responsabilité qui désespèrent ceux qui souffrent, ne conviennent pas et génèrent pour une grande partie de nos concitoyens une crise de confiance qui affecte autant les institutions que la classe politique.

Grâce aux nombreux dispositifs que nous avons amorcés, ici à Givors nous essayons humblement de dépasser ce terrible constat.

● Je pense, en premier lieu, à la Maison de Justice et du Droit qui agit au quotidien en traitant chaque année près de 10 000 demandes.

Givors inaugure sa nouvelle Maison de Justice et du Droit● Je pense également au travail important que mène le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de Givors.

● Je pense enfin aux multiples actions menées avec l’État, les différentes collectivités locales et les partenaires.

Dans ce contexte national difficile où les repères sont profondément brouillés, il est nécessaire et indispensable que l’État renforce sa présence au cœur même des territoires.

Au moment du débat sur la réforme des architectures territoriales, je suis convaincu que l’acte 3 de la décentralisation ne sera vraiment un succès que s’il confirme la place et le rôle de l’État en donnant les moyens financiers et humains aux ministères chargés d’assurer ses missions régaliennes.

L’inauguration de ces nouveaux locaux est donc, pour moi, un signe fort pour montrer que l’on peut être pour la décentralisation, tout en souhaitant un État fort.

Et cette inauguration est, pour nous tous, un signe fort de notre attachement républicain à la justice de notre pays.

● Une justice qui se doit d’être accessible à tous, en particulier aux personnes les plus en difficulté,

● Une justice qui se doit de lutter pour sa liberté et son indépendance.

Je souhaite donc bon courage et pleine réussite dans ces nouveaux locaux à toutes celles et tous ceux qui, ici, ont la charge de dire le droit et d’accompagner les populations dans la résolution des problèmes qu’elles rencontrent.

Je souhaite remercier toutes celles et tous ceux qui, chaque jour, agissent pour que les règles et les valeurs de la République s’appliquent ici comme ailleurs.

Chacun comprendra que je remercie plus particulièrement Nadine Chavent (actuellement en arrêt maladie à cause d’une blessure à l’épaule).

Givors inaugure sa nouvelle Maison de Justice et du Droit● Nadine qui occupe le poste de coordinatrice depuis la création de la MJD.

● Nadine et son sens de l’écoute, sa capacité de gestion partenariale avec la ville et les instances judiciaires.

● Nadine qui a cette rare qualité de dire les choses sans blesser inutilement.

● Nadine sans qui la MJD ne serait pas tout à fait ce qu’elle est.

● Et enfin Nadine qui va beaucoup m’en vouloir de dire cela et ainsi de blesser son humilité.

Merci Nadine pour le sérieux dont tu as fait preuve et, plus largement, pour la qualité du travail que tu as réalisé.

Je voudrais également saluer la nomination de Mme Samia Guerry, nouvelle greffière, à qui je souhaite une bonne arrivée, et lui dire que ce territoire peut paraître difficile, mais ce qui est surtout difficile c’est de le quitter, car il est composé d’hommes et de femmes, qui grâce à la diversité de leur parcours et de leur fonction, donnent une belle image de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page