Givors à l’heure de l’universel

Givors à l’heure de l’universel

C’est (enfin) sous un temps ensoleillé, et dans un cadre convivial, que nous avons inauguré, samedi 1er juin, l’horloge publique HOP de la ville de Givors.

Givors à l’heure de l’universelLe projet de cette horloge numérique destinée à entrer dans le patrimoine artistique de la commune, est l’exemple par excellence qui illustre le sens de notre démarche municipale et notre ambition culturelle : Diversifier l’offre culturelle, la rendre plus accessible au plus grand nombre, et parallèlement accompagner les créateurs, les acteurs associatifs, qui donnent un sens à notre vie collective.

C’est le sens des actions d’éducation artistique que la ville met en place pour donner la possibilité aux enfants et aux jeunes givordins, au cours de leur scolarité, d’approcher diverses formes d’expression et de pratiques artistiques.

La ville s’associe ainsi à de nombreux projets auxquels participent les givordins qui se transforment pour l’occasion en artistes, créateurs, danseurs, comédiens, réalisateurs…

Et je trouve que c’est une bonne initiative d’associer les acteurs de l’éducation et de la culture, et plus globalement tous les acteurs de la collectivité dans la réalisation de ce beau projet participatif.

Givors à l’heure de l’universelC’est la démarche qu’a empruntée Bruno Rosier pour la réalisation de cette horloge publique à laquelle ont participé des centaines d’habitants de Givors et qui donne à voir un beau projet fédérateur qui représentera notre ville à travers une «  heure unique, qui n’a ni âge, ni nationalité ou classe sociale, ou plutôt, qui les rassemble tous… ».

Le résultat, comme chacun peut le constater, est une véritable réussite.

J’ai tenu à remercier :

● Solange Fornengo, adjointe à la culture, qui a porté ce projet innovant de bout en bout, et toutes les équipes de la DAC pour le travail partenarial mis en œuvre.

Givors à l’heure de l’universel● Bruno Rosier, l’artiste qui a réalisé ce travail, ainsi que toutes les structures (établissements scolaires, structures culturelles et centres sociaux, structures d’insertion, établissements médicaux, clubs sportifs, professionnels divers) qui ont participé à ce projet.
 
● La Direction Régionale des Affaires Culturelles de Rhône-Alpes,  la Région Rhône-Alpes, le Conseil général du Rhône et  la Caisse des dépôts qui ont contribué au financement de ce projet.

● les jeunes de l’ensemble Eole et du groupe Hip Hop du conservatoire qui ont animé l’inauguration de cette horloge publique HOP.

Givors à l’heure de l’universel                                 Givors à l’heure de l’universel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page