Un nouveau centre aéré pour les enfants Givordins

Un nouveau centre aéré pour les enfants Givordins

Samedi 15 février, j’ai été très heureux de poser la première pierre du nouvel Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) de La Rama avec Ali Sémari, adjoint chargé du patrimoine, Christiane Charnay, 1ère adjointe en charge de l’enseignement et de la petite enfance, des élus de la majorité municipale, des parents d’enfants de la Rama ainsi que de nombreux habitants du quartier.

J’ai tenu à excuser Raymond Combaz, conseiller municipal en charge de l’enfance, qui n’a malheureusement pas pu assister à cette pose de première pierre.

Ce projet d’ALSH est une réalisation qui dépasse les engagements pris dans notre mandat 2008-2014 afin de répondre encore plus efficacement aux besoins de loisirs et d’activité des enfants de notre ville.

En effet, les locaux actuels du centre aéré, qui datent de 1966, étaient devenus vétustes et trop petits pour accueillir les enfants Givordins. Le centre aéré est victime de son succès.

Un nouveau centre aéré pour les enfants GivordinsLa Rama, c’est en effet :

•    350 enfants différents accueillis tout au long de l’année,
•    jusqu’à 16 animateurs présents sur le site pendant la période des grandes vacances d’été,
•    un accès à la journée compris entre 3,18 €/jour, pour le tarif le plus bas, et 9,57 €/jour, pour le tarif le plus haut, très en deçà du coût de revient à la journée (27,64 €/jour) et plus généralement des tarifs pratiqués dans les autres accueils de loisirs sans hébergement de l’agglomération lyonnaise,
•    c’est enfin 109 jours d’ouverture sur l’année.

Le nouvel ALSH va ainsi permettre

– une capacité d’accueil presque doublée (de 90 à 150 places), lors des périodes de vacances scolaires.
– un meilleur accueil des enfants,
– un élargissement de l’accueil aux 3 ans, dans le cadre d’un projet passerelle avec le Pôle Petite Enfance,
– des locaux plus modernes et fonctionnels,
– de meilleures conditions de travail pour les encadrants.

Il a fallu mener une longue concertation pour faire aboutir ce projet de 3,3 millions d’euros d’investissement.

Une longue concertation qui remonte à fin 2011 lorsque nous réfléchissions à la localisation de ce nouvel ALSH.

La lourde hypothèque pesant sur la Rama, avec la création du projet autoroutier de Contournement de l’Ouest Lyonnais porté par l’État, nous empêchait, en effet, d’envisager une modernisation et une restructuration à long terme du site.

Un nouveau centre aéré pour les enfants GivordinsLa municipalité a donc dû rechercher d’autres sites potentiels pour accueillir le nouvel ALSH : rue du Moulin, plateau de Montrond, etc.

Durant la concertation, l’implantation du centre aéré au plateau de Montrond a finalement été proposée mais certains habitants du plateau n’ont pas souhaité répondre favorablement à la proposition de la municipalité.

S’en est suivi un certain nombre de nouvelles réunions avec le groupe de travail associant les élus, les techniciens de la ville et les familles utilisatrices du centre aéré afin de tenir compte de tous les avis et d’élaborer un projet consensuel.

Puis une décision imprévue de l’État a rebattu les cartes.

En effet, l’abandon par l’État, en avril 2012, du projet de COL a permis d’ouvrir de nouvelles perspectives pour le site de la Rama, dont l’écrin n’est plus menacé par la création d’une autoroute.

C’est ainsi que sur proposition des élus de la majorité et du groupe de travail, le conseil municipal a voté l’implantation du nouveau centre aéré au cœur de la Rama.

Un nouveau centre aéré pour les enfants GivordinsCe nouveau bâtiment, d’une surface d’environ 1300m², comprendra des salles d’activités, une grande salle modulable, un atelier cuisine, une bibliothèque, un réfectoire, des espaces extérieurs, des locaux annexes et du personnel, etc.

Entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite, ce bâtiment sera conforme à la réglementation thermique 2012, et sera ainsi économe en énergie car très bien isolé.

En mars 2013, puis le 9 janvier 2014, nous avons ainsi convié tous les habitants de la Rama et les familles utilisatrices du centre aéré à une présentation du projet en avant première durant laquelle de nombreuses remarques concernant les voiries, les accès et les transports en commun ont été prises en compte.

● La municipalité de Givors est alors intervenue auprès du Grand Lyon afin que soient engagés

Un nouveau centre aéré pour les enfants Givordins- d’importants travaux de sécurisation et d’élargissement de la voirie desservant le quartier de la Rama,

– et l’aménagement des abords de l’ALSH ainsi que d’une aire de retournement des bus.

En attendant que le budget total soit voté par le Grand Lyon, des travaux d’agrandissement de la voirie sont prévus très prochainement par la ville pour faciliter et sécuriser la circulation et l’accès à la Rama.

● Concernant la desserte TCL du quartier de la Rama, j’ai sollicité le président du Sytral, Bernard Rivalta, et le directeur général de Keolis, Pascal Jacquesson, pour que soit lancée une étude à ce sujet. Proposition à laquelle ils m’ont répondu favorablement.

Dans ce cadre, je veux remercier toutes celles et tous ceux qui suivent le projet depuis plus de deux ans et qui ont consacré beaucoup de leur temps et de leur énergie pour l’élaborer te le faire aboutir.

Un nouveau centre aéré pour les enfants Givordins-    les élus Ali Sémari, Raymond Combaz, Christiane Charnay, et plus largement tous les élus qui ont voté le projet en conseil municipal,

–    les services techniques de la ville et leur directeur Jean Charmion qui se sont mobilisés pour l’avènement de ce nouveau projet,

–    les partenaires financiers qui sont très attentifs aux besoins de Givors et de sa population,

–    Hocine Maghraoui, directeur du centre aéré, et tous les personnels qui accomplissent un travail formidable au service des enfants de Givors,

–    et bien évidemment les parents des enfants de la Rama ainsi que les habitants qui ont souhaité s’associer, dès le début, à la réalisation du projet.

Ce nouvel accueil de loisirs sans hébergement de la Rama va constituer un équipement de pointe en matière éducative :

● Il représente un exemple en matière de construction intégrant les critères derniers cris du développement durable.

Un nouveau centre aéré pour les enfants Givordins● Ce nouvel équipement va enrichir tout le réseau d’équipements municipaux et nous étudions les possibilités d’élargir l’utilisation de cet équipement à d’autres population de Givors.

● Cet équipement est une véritable cure de jouvence au cœur d’un quartier en plein développement qui va permettre un nouvel aménagement global du quartier, sans que ne soit mise en cause la qualité environnementale du site et du cadre de vie.

Le poète Pablo Neruda disait : « Un enfant qui ne joue pas n’est pas un enfant ».

Des enfants qui ne jouent pas, il y a beaucoup trop dans le monde.

Et ce souci d’être toujours plus au service de la jeune génération afin de l’entourer, de l’éduquer, et de lui permettre de bien vivre sa vie est un souci primordial et une véritable image de marque de la ville de Givors.

Je pense ainsi qu’à travers ce projet et grâce à votre contribution, nous donnons, ici, à tous les enfants de Givors tout ce dont ils ont besoin pour être des enfants qui jouent, des enfants heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page