Une figure givordine vient de nous quitter

Une figure givordine vient de nous quitter

C’est avec tristesse et émotion que j’ai été présent, mercredi 12 mars, aux obsèques de notre ami Jacky Portier qui nous a quittés en laissant dans la peine sa famille, ses amis et ses nombreux camarades.

Au nom de la municipalité de Givors et en mon nom personnel, j’ai tenu à présenter mes sincères condoléances à sa femme Nicole, à sa fille Hélène, à ses petits enfants ainsi qu’à tous ses proches et amis.

J’ai tenu à leur dire la douleur profonde qui est la nôtre.

Leur dire qu’une fois encore Givors est en peine, car elle a perdu l’un de ses enfants, figure emblématique de la commune et Givordin dans l’âme.

Né à Givors, Jacky Portier fut, comme tant d’autres jeunes de notre pays, mobilisé lors de la guerre d’Algérie. Il y découvre l’horreur de la guerre, ce qui le marquera à jamais.

Revenu de ce conflit, il s’engage dans la défense inlassable des intérêts et des droits des anciens combattants.

A ce titre, il préside pendant 25 ans la FNACA de Givors et pendant 8 ans l’Union fédérale des anciens combattants (UFAC).

La qualité de son action est rapidement reconnue et largement appréciée, puisqu’il préside pendant 4 ans la FNACA au niveau départemental et sera même élu délégué national.

• En définitive Jacky Portier n’aura jamais cessé de s’engager
• s’engager pour le devoir de mémoire dû au sacrifice de ceux qui sont morts pour la France
• s’engager pour défendre la paix afin que jamais plus ne se reproduisent les heures sombres de notre histoire.

Jacky Portier fut également

• président des classes en 6,
• passionné de boules, il a également été l’un des responsables à la Boules Fraternelle,
• son engagement au service des Givordins et son souci constant des autres se retrouvaient également dans son combat pour la justice sociale. Il fut ainsi, de nombreuses années, conseiller juridique à l’union locale CGT de Givors.

Commemoration_50eme_anniversaire_Cessez_le_feu_Algerie2.jpgJacky Portier laisse aujourd’hui un grand vide pour sa famille, ses proches, mais également pour toutes ces structures givordines auxquelles il apportait son savoir, ses compétences, son sens de l’humain.

Soucieux du devoir de mémoire et de la transmission des belles valeurs de liberté et de solidarité, Jacky était présent à toutes les commémorations et cérémonies en hommage aux victimes et héros de la guerre, mais il était également présent pour apprendre aux jeunes générations que la liberté et la dignité des êtres humains sont aussi faciles à perdre que difficiles à retrouver.

Son regard profondément humaniste était une leçon de vie permanente pour chacune et chacun d’entre nous, en particulier pour les plus jeunes générations confrontées à une société malheureusement minée par les extrémismes et tous les fanatismes.

• Les coïncidences sont parfois terribles.

Jacky Portier, qui a tant fait pour la reconnaissance officielle du 19 mars 1962, ne sera malheureusement pas présent, et pour la 1ère fois, mercredi soir au square du 19 mars 1962, pour :

• Témoigner, au nom des morts.

• Témoigner pour que notre planète ne vive « plus jamais ça ».

• Engagé, toujours souriant, Jacky était apprécié de toutes celles et ceux qui croisaient son chemin.

Franc et loyal, c’était un homme de contact qui n’hésitait pas à rendre service et à se rendre disponible à chaque occasion.

• Mais malheureusement la vie est ainsi faite.

Si Givors perd aujourd’hui une grande figure et une sentinelle du devoir de mémoire, elle perd également un ami chaleureux.

Jacky était un républicain engagé porteur des valeurs de notre République et des belles valeurs humanistes de notre ville.

Dans un monde qui a rarement été aussi dur, il nous reste de nombreux combats à mener et de nombreuses luttes à engager pour défendre les valeurs de notre république, de solidarité et d’humanisme, qui étaient si chères à Jacky.

Continuer son combat est je crois l’une des meilleures façons de lui rendre hommage, et c’est l’une des meilleures façons de garder intact son souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page