Givors résiste à gauche

Givors résiste à gauche

Les élections municipales viennent de se dérouler dans un contexte national de vague bleue et de percée inquiétante du Front national, avec le basculement de la gauche vers la droite de très nombreuses villes.

Dans le département du Rhône, Tarare, Pierre-Bénite, Mions, Rillieux, Grigny, Saint-Fons,
Décines, Saint-Priest, Chassieu et Francheville ont basculé à droite et le FN entre dans plusieurs conseils municipaux.

Les difficultés de vie des populations, une abstention record et des divisions dévastatrices à gauche ont malheureusement abouti à cette situation particulièrement grave.

Le message des urnes doit être entendu d’urgence afin de répondre aux besoins des territoires et de leurs habitants.

Givors résiste à gaucheUne nouvelle fois, Givors se distingue comme l’une des villes où la gauche résiste le mieux en faisant l’un de ses scores les plus importants.

En tête dans tous les bureaux de vote, la liste “Givors au coeur” réalise 47,9%, soit une progression de 400 voix et +4,5% par rapport au premier tour.

Avec cette large victoire, Givors a démontré qu’elle restait fidèle à ses belles valeurs humanistes de solidarité et de vivre ensemble.

Avec cette large victoire, notre ville a également montré qu’elle était chargée d’une énergie positive. A nous de la transformer en actes pour les habitants !

Je remercie toutes les Givordines et les tous les Givordins qui nous font confiance ainsi que les nombreuses personnalités du comité de soutien.


Avec 15,3% des voix, la liste Boudjellaba – Europe écologie les Verts, qui a maintenu sa liste au second tour, perd 3% par rapport au premier tour et s’écroule par rapport aux élections municipales de 2008.

Photo_010.jpg
Avec un score de 12,6%, l’UMP s’écroule au profit du Front national, qui obtient 24,2% des voix et 4 élus, devenant le seul groupe d’opposition au conseil municipal.

Comme de très nombreux Givordins, je suis également préoccupé par la montée inquiétante du FN partout dans notre pays, et par son entrée au conseil municipal de notre ville, qui traduit une exaspération et une colère des populations que nous avons bien comprises et auxquelles nous avons décidé de répondre en prenant toutes nos responsabilités et toutes les mesures nécessaires.

Photo_107.jpg
L’ampleur de la tâche qui nous attend est très importante pour les 6 ans à venir.
Au cours du mandat précédent, Givors a réussi à s’ouvrir un nouvel avenir, au prix d’un intense effort de tous les instants, et malgré bien des difficultés affrontées.

Le mandat qui commence peut être celui où Givors parvienne à surmonter définitivement les injustices et les blessures qui continuent de frapper notre territoire, et à connaître une nouvelle phase de développement et de bien vivre ensemble.

Givors résiste à gaucheGivors résiste à gaucheNous sommes déjà au travail pour mettre en oeuvre notre programme et répondre aux demandes des Givordins.

J’ai convoqué, dans les 3 jours qui ont suivi l’élection municipale, l’ensemble du personnel communal pour leur faire part de toutes les défaillances et des besoins exprimés par les habitants tout au long de ces derniers mois, et travailler ensemble à une organisation administrative la plus adaptée et performante pour les Givordins.

D’ici la fin de l’année 2014, toute l’architecture administrative va être ainsi repensée pour être encore plus efficace au service des Givordines et des Givordins : un nouvel accueil, un nouveau service dédié à la propreté, aux incivilités et au quotidien, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page