L’AMF prévoit un tsunami financier pour les collectivités locales

L’AMF prévoit un tsunami financier pour les collectivités locales

Comme membre du bureau de l’Association des Maires de France (AMF), j’ai participé, jeudi 22 mai, à une réunion des élus concernant le budget des collectivités locales et les baisses des dotations d’État.

Le bureau de l’AMF s’est une nouvelle fois alarmé des baisses drastiques des concours financiers de l’Etat aux collectivités locales, 11 milliards d’euros de diminution sur la période 2015-2017 ajoutés à la baisse de 1,5 milliard d’euros déjà appliquée en 2014, ce qui représente une baisse de 30 % de la DGF.

Et pour couronner le tout, le gouvernement annonce la mise en place d’un système de bonus/malus pour la répartition des dotations.

L’AMF prévoit un tsunami financier pour les collectivités localesL’AMF pronostique un véritable tsunami financier avec des conséquences catastrophiques pour les communes, les populations, le tissu économique local et les services publics locaux.
Bon nombre de communes vont se retrouver en déséquilibre financier structurel et une nouvelle fois les maires et les élus locaux seront face à des situations ingérables, et une nouvelle fois ils seront tenus responsables d’une situation qu’ils n’acceptent pas.

Les maires communistes, élus au bureau national des maires de France, ont proposé que l’AMF prépare un projet de délibération à envoyer à toutes les communes de France afin de sensibiliser les élus, les associations, les entreprises, les personnels et les populations aux désastreuses conséquences de cette véritable agression contre les communes.

Nous avons également proposé de chiffrer, commune par commune, ce que représente la perte de 12,5 milliards de dotations, et ce qu’il faudrait faire pour équilibrer les budgets :

– Combien de points de hausse de fiscalité ?
– Combien de fermetures de services ?
– Combien d’investissements en moins ?

Le bureau de l’AMF a retenu cette proposition, qui pourrait et qui devrait être reprise par l’Association Nationale des Élus Communistes et Républicains (ANECR), ainsi que par tout le réseau d’élus communistes et républicains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page