Givors terre d’exploits et de fraternité

Givors terre d’exploits et de fraternité

 

 

 

 
Alors que la coupe du monde de football vient de commencer au Brésil, pays du football et de la fête s’il en est, j’ai été heureux de participer, vendredi 13 juin, avec Jean Jacques Routaboul, conseiller municipal aux sports, et des élus de la majorité municipale, au 30ème anniversaire de la victoire de la JSA-Givors en Coupe de France FSGT, organisé par le club de football de la JSOG et l’APCA.

Givors terre d’exploits et de fraternitéJ‘ai tenu à remercier de leur invitation :

– Abdesselem Bouras, président de l’APCA,
– Abdelhamid Benhamadi, président de la JSOG,

et féliciter Mohamed Benoui, adjoint au maire, vainqueur de la coupe de France de Football en 1984, et tous les responsables, bénévoles et services pour l’organisation de ce week-end sportif et festif autour de ce 30ème anniversaire.

Un beau livre, réalisé pour l’occasion avec le service communication de la ville, retrace très bien le magnifique parcours de cette équipe de jeunes Givordins, à peine âgés de 20 ans, qui a su fédérer autour d’elle toute une ville, ses élus et sa populationGivors terre d’exploits et de fraternité

En réussissant à remporter un prestigieux trophée national, les footballeurs Givordins de la JSA ont ainsi porté très haut les couleurs de notre ville et sont entrés dans la grande tradition sportive de Givors.

Un an plus tard, en 1985, c’est le SOG Football qui atteignait le 7ème tour de la Coupe de France, malheureusement éliminé par l’Olympique lyonnais après un formidable parcours.

Dans le contexte de l’époque, cette victoire de la JSA était exemplaire à plus d’un titre :

Givors terre d’exploits et de fraternitéexemplaire sur le plan sportif tout d’abord car, pour remporter cette Coupe de France, la JSA a affronté et réussi à éliminer de grandes équipes et de grands joueurs.
Et à ce titre la JSA a perpétué la tradition d’un Givors non seulement « Pays des Hommes forts », mais d’un Givors capable de soulever des montagnes dans de nombreux domaines et de tordre le cou, une fois de plus, à l’idée de fatalité.

exemplaire également sur le plan humain bien sûr.
Car au-delà de la compétition et de la pression grandissante au fil des qualifications, c’est un bel esprit de corps et une vraie fraternité qui animaient les joueurs, dirigeants et supporters de l’époque, qui ont su se transcender individuellement et collectivement autour d’un projet commun qui a finalement galvanisé tout Givors.

Givors terre d’exploits et de fraternitéexemplaire enfin sur le plan militant et pour le vivre ensemble.
Car cette victoire intervenait dans une période marquée par de nombreuses luttes et mouvements pour l’égalité des droits et la reconnaissance de toutes les diversités :

– je pense à la marche pour l’égalité en 1983, partie des Minguettes,
– je pense aux grandes manifestations, notamment de jeunes, pour s’opposer à la montée de l’extrême droite et à ses thèmes racistes et xénophobes,
– je pense à la mobilisation massive, à la suite de la mort tragique de Malik Oussekine, pour dénoncer l’inacceptable, défendre les libertés et faire reconnaître la diversité comme une richesse.

Givors terre d’exploits et de fraternitéPorteuse d’une longue tradition de solidarité et de fraternité, la municipalité de Givors de l’époque a soutenu l’épopée de la JSA, notamment à travers son maire d’alors, Camille Vallin, l’adjoint aux sports et président de l’OMS, Dédé Rostaing, et d’autres que nous pouvons retrouver dans l’ouvrage confectionné pour ce 30ème anniversaire.

Givors terre d’exploits et de fraternité

 

 

 

 

 

 

La ville de Givors est engagée depuis de nombreuses années dans un effort très important au service de la pratique du sport pour tous, des clubs, de la formation et de la performance des champions Givordins, à travers :

Givors terre d’exploits et de fraternité- la mise à disposition d’équipements sportifs de haut niveau et qui nous sont bien souvent enviés, à l’exemple

– de la Maison des sports,

– de la pelouse synthétique et de la tribune du stade Tony Garcia,

– et de la Maison du foot que nous avons inaugurée l’année dernière ici même.

– A travers également l’important budget consacré au sport (11% du budget de la ville)

– A travers enfin la forte implication de Jean-Jacques Routaboul, adjoint au sport.

Givors terre d’exploits et de fraternitéEn concertation avec les différents acteurs du foot givordin, la municipalité a également œuvré à la fusion des clubs de la JSA et du SOG en 1997, pour fédérer les énergies, aider au brassage des talents et des compétences, et pour que Givors puisse tenir son rang en football dans l’agglomération.

Aujourd’hui, avec plus de 200 licenciés et bénévoles, la JSOG est un club qui forme de nombreux jeunes Givordins à la pratique du football et participe à la dynamique sportive de notre ville, sacrée 2ème ville la plus sportive de France en 2013 par le journal L’Equipe.

L’exploit de la JSA en 1984, suivi de celui du SOG en 1985, sont ainsi à inscrire dans la belle et grande tradition footballistique de Givors, ville pépinière de champions avec :

Givors terre d’exploits et de fraternité-  Marcel Leborgne, capitaine de l’OL et vainqueur de la Coupe de France,
–  Khaled Lemmouchia, International algérien, dont nous avons suivi les performances à l’occasion des qualifications pour la coupe du monde 2010 en Afrique du sud
– Anthony Lopes, gardien de l’OL et international portugais, qui a fait une saison remarquable,
– Amandine Henry, Internationale de l’OL qui vient de remporter le doublé Championnat et Coupe de France,
–  ou encore Karim Kerkar, Enzo Real, Jessim Mahaya, joueurs de niveau de ligue 1, qui ont commencé le football à Givors.

Cette pléiade de champions footballeurs s’inscrit dans la dynamique des grands champions de notre ville à l’exemple de Pascal Papé, Sylvain Marconnet, Alexandra Putra ou Djamel Bouras.

Et elle justifie plus que jamais, comme continue de le proposer la municipalité, de travailler au développement d’un grand club de football à Givors :

– attractif pour l’ensemble des jeunes talents du ballon rond de notre ville,
– dédié à la formation avec des éducateurs de qualité,
– attaché à la transmission citoyenne des belles valeurs du sport que sont le respect de l’autre, la solidarité, le dépassement de soi, l’apprentissage de la discipline et de la vie collective,
– et mobilisé pour réussir de nouveaux exploits sportifs.

C’est pourquoi j’ai tenu à  remercier le président de la JSOG, Abdelhamid Benhamadi, ainsi que les entraîneurs, encadrants et bénévoles de la JSOG qui effectuent au quotidien un travail formidable auprès de la jeunesse givordine.

Photo_245.jpgRemercier également l’APCA, et son Président Abdesselem Bouras, pour s’être associé à cette belle initiative qui nous permet de nous réunir 30 ans après un exploit qui a fédéré toutes les Givordines et tous les Givordins.

Remercier les services de la ville qui ont participé à l’organisation de ces festivités.

● Alors qu’aujourd’hui, le football est trop souvent malheureusement la vitrine de la marchandisation à outrance et de toutes les dérives de notre société et de la mondialisation,

● Alors que le Mondial du Brésil s’ouvre dans un pays en ébullition, avec une importante contestation sociale,

● Alors qu’aujourd’hui, contre les extrémismes et les fanatismes de toutes sortes, il est plus que jamais nécessaire de rappeler que toutes les diversités, quelle qu’elles soient, sont une richesse inestimable pour notre pays et pour le vivre ensemble,

Photo_241.jpgCette victoire de la JSA et le 30ème anniversaire que nous célébrons ce week-end doit nous aider à promouvoir le football et les belles valeurs qu’il véhicule.

Et en cette année de Coupe du monde au Brésil, puisse ce 30ème anniversaire nous rappeler que le football, et le sport plus en général, doit plus que jamais rester un facteur de cohésion, d’ouverture et de respect de l’autre.

Plein succès à la JSOG pour la nouvelle saison qui s’annonce !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page