Baisse des subventions de l’État : la Maison de l’emploi contrainte de fermer

Baisse des subventions de l’État : la Maison de l’emploi contrainte de fermerL’association de la Maison de l’emploi a été créée en 2006, sur le territoire de la communauté de communes Rhône Sud, par la volonté de l’État et des communes de Givors, Grigny et la communauté de communes de la région de Condrieu.

Depuis sa création, elle a su mobiliser les ressources et les compétences du territoire, de ses acteurs et partenaires, ainsi que faire évoluer ses actions et innover pour contribuer au développement économique et de l’emploi, accompagner la création d’activité et les publics fragilisés. Près de 500 personnes ont ainsi bénéficié des actions de la MDE en 2013.

Malgré les demandes de la ville de Givors réitérées depuis plusieurs années auprès des collectivités locales partenaires pour qu’elles participent au financement de la MDE, aucune n’a souhaité répondre favorablement.

Dans un contexte difficile de raréfaction de l’argent public, le financement de cette structure, quasi exclusivement assuré par l’Etat et la ville de Givors depuis sa création, s’est fragilisé, au point de devenir critique avec l’annonce il y a quelques mois de la diminution (-10% en 2014, -70% en 2015), et même de la suppression des subventions de l’Etat alloués à toutes les Maisons de l’emploi.

Faisant part de ma réprobation et de mes regrets face à cette situation, je suis intervenu auprès des services de l’État et du ministre de l’économie pour refuser, mais sans succès, cette perspective. Le conseil d’administration de la MDE de Givors, réuni le 12 juin 2014, a acté la dissolution de l’association, et l’assemblée générale du 7 juillet a voté cette dissolution, conduisant à terme à la fermeture de la structure.

Je remercie l’ensemble des partenaires de la MDE, ainsi que toutes celles et ceux qui ont participé depuis plusieurs années à cette mission en direction des personnes les plus vulnérables, ainsi que les différents présidents, trésoriers et membres de bureau et du CA qui ont accompli un travail utile et conséquent.

Chacune et chacun a également pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour le reclassement des 4 salariés actuels de l’association et pour réfléchir à la poursuite des missions à travers le portage par d’autres dispositifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page