Une équipe et des actions pour assurer la tranquillité nocturne des Givordins

givors.jpgDurant la période d’été, où les places et espaces publics sont davantage investis par les Givordines et les Givordins, l’une des principales préoccupations des habitants concerne les questions de tranquillité, de respect du civisme et de vivre ensemble.

Des nuisances répétées (bruits, jets de pétards, dégradations diverses de l’espace public, squats des pieds d’immeubles, etc) jusqu’à des heures très tardives dans la nuit (de 22h à 1h voire 2h du matin), ont pu susciter, à cet effet, le mécontentement de nombreux habitants.

Face à cette situation, et dans le cadre d’un développement de ses actions de proximité, la ville de Givors met en place un dispositif de correspondants de nuit pour apaiser les tensions et déminer les conflits en renouant le dialogue entre les habitants ou en appelant à un meilleur respect des règles de civisme et de vivre ensemble.

Composée de quatre personnes au profil bien adapté, éducateurs ou animateurs sportifs, un agent de proximité et un ancien militaire, tous les quatre Givordins connaissant bien les quartiers et les familles, cette équipe tranquillité arpentera de façon systématique et ciblée les différents quartiers de Givors dans la nuit pour assurer la tranquillité des résidents.

Leurs missions :

• Assurer une présence préventive dans les quartiers et une veille sur l’espace public, chaque jour de 22h à 1h, avec des passages réguliers dans les allées afin de dissuader les squats et désamorcer les éventuels conflits.

• Signaler les dysfonctionnements sur l’espace public (éclairage, épaves, dangers imminents…) ou les éventuelles dégradations dans les montées d’immeubles qu’ils constatent la nuit.

• Une veille doublée d’un travail d’écoute et de médiation sociale face aux situations de tensions. La prévention et la résolution des « petits » conflits entre voisins ou usagers de l’espace public (nuisances sonores, rappel à la règle face à un comportement incivique, etc.).

Les correspondants de nuit pourront également assurer d’autres types de missions :

•    L’accompagnement physique des personnes fragiles, qui permet d’agir sur leur sentiment d’insécurité. Face aux situations de détresse, les médiateurs tranquillité de nuit pourront être appelés par les habitants.

Fonctionnement des correspondants de nuit :

Les médiateurs tranquillité seront sur le terrain de 22h à 1h du matin et 7 jours sur 7 pendant tout l’été.

Ni gardiens de sécurité, ni auxiliaires de police, ils sillonneront les quartiers concernés en adaptant leur circuit aux informations reçues lors du briefing précédant leur prise de service.

L’objectif est d’assurer la tranquillité des résidents givordins et lutter contre le sentiment d’insécurité, en lien avec tous les acteurs intervenant sur les quartiers (les éducateurs de prévention, les bailleurs sociaux, la police municipale, la police Nationale et les services municipaux de proximité).

Ce nouveau dispositif s’inscrit dans une démarche globale engagée par la municipalité de Givors pour répondre de façon plus efficace et plus réactive aux besoins des habitants avec :

– 5 nouvelles maisons citoyennes implantées au cœur des quartiers, qui seront inaugurées le 16 septembre,

– des délégués du maire dans chaque quartier afin de permettre un meilleur lien entre les habitants et les élus,

– une nouvelle direction proximité-citoyenneté avec une équipe importante composée d’agents déployés sur le terrain,

– et plus globalement une refonte complète de l’administration communale, lancée depuis plusieurs semaines, afin de redéployer les compétences et les priorités pour répondre encore plus efficacement aux besoins des Givordines et des Givordins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page