Le 12 août 1944 à Givors, ville de Résistance

Le 12 août 1944 à Givors, ville de RésistanceComme en témoigne de nombreuses plaques de rues et de places qui honorent le nom de Givordines et de Givordins qui se sont sacrifiés pour la liberté, notre ville est l’une des rares communes de France a avoir été distinguée par la croix de guerre pour faits de résistance.

L’agglomération givordine (Givors, Chasse et Grigny) a également été bombardée de nombreuses fois par les Allemands et les Alliés durant la seconde guerre mondiale (six fois, entre 1940 et 1944, faisant des centaines de morts), du fait de l’implantation de nombreuses usines et de sa situation géographique stratégique liée à son réseau ferroviaire.

Le 12 août 1944 un intense bombardement de Givors par les alliés est resté dans la mémoire givordine occasionnant de très nombreux dégâts dans la ville et malheureusement des dizaines de victimes, de blessés, d’immeubles détruits et des centaines de familles sinistrées.

Comme en témoigne le livre Un été sous les bombes : Givors, Grigny, Chasse 1944 d’Evelyne Py, ou encore le magnifique poème d’Edmonde Gauthier, givordine, témoin de ces événements tragiques :

Le 12 août 1944 à Givors, ville de Résistance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page