Réconcilier l’humain et la planète

Réconcilier l’humain et la planète

Il aura fallu à peine huit mois cette année pour consommer plus de ressources naturelles que la Terre ne peut en renouveler, selon l’ONG Footprint Network, qui établit le constat alarmant d’une population mondiale vivant à « crédit écologique ».

L’humanité est ainsi entrée en situation de dette écologique depuis les années 1970, en épuisant les ressources naturelles de plus en plus vite sans leur laisser le temps de se régénérer.

Aujourd’hui, 86 % de la population mondiale vit dans des pays qui demandent plus à la nature que ce que leurs propres écosystèmes peuvent renouveler, alors que dans le même temps plus de 2 milliards d’êtres humains vivent avec moins d’1 dollar par jour. Il nous faudrait ainsi une planète et demie pour que les ressources écologiques consommées soient renouvelées et une planète révolutionnée pour résoudre les inégalités insupportables de notre monde.

Cette situation ne cesse de s’aggraver.

Il est impératif et plus qu’urgent de relever ce défi politique et écologique majeur pour les générations futures et la survie de l’humanité.

Cela passe par une transformation profonde des modes de production, de consommation, de déplacement et de décision, générant une croissance qui satisferait de façon plus juste et plus efficace les besoins des populations, en intégrant la mise en œuvre d’une véritable transition écologique.

Cela passe également par la mise en cause des exigences dévastatrices des marchés financiers qui conduisent au pillage effréné des ressources humaines et naturelles de notre planète.

La seule perspective d’avenir pour l’humanité c’est, à mon sens, de conjuguer égalité sociale, développement harmonieux des territoires, démocratisation et préservation de notre Terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page