Nouvelle enquête des déplacements à l’échelle de l’aire métropolitaine

Nouvelle enquête des déplacements à l'échelle de l'aire métropolitaine

Le 15 septembre, en ma qualité de vice-président du Grand Lyon en charge des déplacements-intermodalités, j’ai représenté Gérard Collomb, président du Grand Lyon, pour le lancement de l’enquête du Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise (SYTRAL) sur les déplacements des habitants de l’aire métropolitaine lyonnaise, qui se déroulera du 7 octobre 2014 au 7 avril 2015.

La question des déplacements est un enjeu fondamental pour notre agglomération, son développement, son avenir et le bien vivre de ses habitants.

Dans un monde qui mute à grande vitesse, avec des évolutions profondes dans les comportements, les habitudes, les pratiques et les besoins, il est indispensable de mesurer au plus près et d’actualiser en permanence ce qui change en matière de déplacement.

C’est encore plus vrai dans notre agglomération dont le dynamisme et le développement créent sans cesse de nouvelles demandes et de nouvelles exigences.

Nous avons le souci de toujours mieux répondre aux besoins de déplacement des acteurs économiques, des habitants et des visiteurs de nos territoires.

Nous avons la volonté d’anticiper tous les défis auxquels notre métropole doit faire face en matière de déplacement, qu’ils concernent

• la vie quotidienne de tout un chacun ou les grands projets de demain

• la question du domicile-travail ou celle de la logistique fret

• les exigences du développement durable ou l’amélioration pour tous de l’accessibilité

• la desserte des grands sites attractifs de notre agglomération comme celle du tissu des services publics de proximité dans chaque commune et quartier.

Ainsi,

• une meilleure maîtrise des heures de pointe pour faire reculer la congestion automobile qui empoisonne nos territoires,

• une répartition mieux maîtrisée des différents types de flux sur les différents réseaux,

• un partage plus respectueux des axes de communication pour une plus grande diversité de modes de déplacement,

passent par une connaissance plus fine et réactualisée des façons de se déplacer, pour construire une urbanité et une métropole plus solidaires, plus économes et plus performantes.

Bref, réconcilier l’urbain et l’humain définit bien notre appréhension commune de cette importante question des déplacements.

Un gros effort en matière de transports en commun est réalisé depuis de nombreuses années, de la part des collectivités locales et l’ensemble des partenaires concernés, avec la volonté de mettre à disposition une alternative au tout routier, qui est le grand défi d’aujourd’hui et de demain.

D’importants aménagements de voirie et de réseaux routiers sont également engagés pour améliorer l’accessibilité, la fluidité, le stationnement, etc.

Des réalisations marquantes en matière de réseaux modes doux sont à l’œuvre au cœur du milieu urbain.

La dynamique de développement de notre agglomération se traduit par la réalisation de nouveaux équipements, l’implantation de nouvelles entreprises, la construction de nouveaux quartiers, la mise à disposition de nouveaux lieux de vie, qui nécessitent d’être étroitement conjugués à la question des déplacements.

Il y a donc une obligation forte à bien photographier les déplacements de nos compatriotes pour bien connaître l’évolution des modes de déplacements et des modes de vie, et pour planifier en connaissance de cause les grandes infrastructures de transport qui sont au cœur du rayonnement de la métropole de demain.

La nouvelle enquête déplacements de l’aire urbaine porte donc bien son nom : la mobilité de demain est en marche.

Je remercie le Sytral, les services du Grand Lyon et l’ensemble des partenaires qui portent cette initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page