Plus de 50 contrats municipaux étudiants depuis 2011

Plus de 50 contrats municipaux étudiants depuis 2011Vendredi 10 octobre, la municipalité de Givors a procédé à la signature de 17 contrats municipaux étudiants pour aider financièrement les jeunes givordins dans la poursuite de leurs études.

Pris par des engagements professionnelles, Christiane Charnay, première adjointe, m’a représenté pour cette cérémonie de signature en présence de :
- Hocine Haoues, élu en charge de la jeunesse, qui porte le dispositif de CME,

– Nacer Khouatra, élu en charge de l’éducation, de l’enseignement et du développement numérique communal,

- les partenaires et structures qui accueillent les jeunes de la promotion 2014-2015,
- et les 17 jeunes qui vont signer les contrats avec la municipalité, accompagnés de leur famille.Nous avons initié avec Nacer Khouatra, en 2011, ce dispositif innovant de CME afin d’aider les jeunes à faire faire aux difficultés grandissantes dans la poursuite de leurs études.

Aujourd’hui, 4 ans plus tard, nous fêtons le cap des 50 CME signés !

Plus de 50 contrats municipaux étudiants depuis 201154 CME signés et une situation malheureusement alarmante pour une majorité de jeunes de notre pays : des conditions d’études qui se dégradent, l’accès à l’emploi de plus en plus difficile, la précarité qui se généralise, l’accès à la santé de plus en plus cher et le droit au logement trop souvent inaccessible.

  • 1 jeune sur 4 de moins de 25 ans est au chômage
  • 1 pauvre sur 2 a moins de 26 ans
  • 1 jeune sur 2 de moins de 26 ans reste chez ses parents faute de trouver un logement
  • et 150 000 jeunes quittent le système éducatif sans qualification.

Dans ce contexte national extrêmement difficile pour la jeune génération, le CME est un dispositif important et complémentaire qui permet d’aider les étudiants givordins, dont les ressources familiales sont modestes, à financer leurs études en contrepartie d’un service rendu à la collectivité.

800 € sont accordés à chaque Givordine et Givordin.

C’est un vrai choix politique que de maintenir et développer ce dispositif CME

  • alors que ce n’est pas une compétence obligatoire de la commune,
  • et alors que Givors, comme toutes les collectivités locales de France, est confrontée à la baisse drastique des dotations d’État (- 800 000 € pour Givors/an jusqu’en 2017),

Nous faisons ce choix et continueront d’encourager les jeunes de notre ville car nous souhaitons :

  • favoriser l’égalité des chances et le vivre ensemble, 
  • et développer l’autonomie, le sens des responsabilités, le partage de compétences et la capacité d’initiative des jeunes.

C’est dans ces moments importants de la vie d’un jeune que la solidarité collective doit pleinement jouer pour être utile à nos concitoyens les plus en difficultés.

● Je souhaite remercier les élus de la majorité municipale, et plus particulièrement Hocine Haoues, en charge de la jeunesse, pour avoir voté les financements nécessaires à ce dispositif.

Un dispositif innovant et nécessaire pour les jeunes de notre ville et je regrette que l’opposition municipale UMP s’enlise, une fois de plus, dans une critique stérile et conteste au tribunal administratif cette aide apportée aux jeunes de notre ville, alors que ce dispositif est complètement conforme à la législation en vigueur comme nous l’a confirmé le Préfet de Région, Préfet du Rhône, dans un courrier officiel.

● Je veux remercier la région Rhône-Alpes qui finance la moitié du dispositif avec la ville de Givors, depuis l’année dernière.

● Remercier les services de la ville, les structures et les partenaires qui vont accueillir les jeunes Givordines et Givordins : La MIFIVA, la DSVA, la direction de la communication, la MOUS, la mission jeunesse et le PIJ, le secours populaire, le CCAS, la médiathèque.

Plus de 50 contrats municipaux étudiants depuis 2011Avec 4 ans d’existence et plus de 50 contrats signés, ce dispositif de CME a largement fait ses preuves et nous sommes, chaque année, particulièrement heureux de voir une si forte implication des jeunes.

Nous avons donc choisi, année après année, de le faire monter en puissance puisque cette année ce sont 17 étudiantes et étudiants qui vont bénéficier du CME.

Cela prouve que quand on donne les moyens aux jeunes de s’épanouir, de s’instruire, et de participer à la vie de leur commune, ils font preuve de créativité et d’ambition pour apporter ce qu’ils savent faire de mieux.

Je souhaite bon courage à tous ces jeunes pour leur mission au service de la collectivité et pleine réussite pour leurs études.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page