8 juillet 2015

47%

C’est l’importante réduction de l’impôt sur les sociétés, par rapport à 2014, dont le grand patronat a pu profiter depuis le début de l’année .

En six mois, ce sont 6 milliards d’économie pour le capital. Le ministère des finances justifie cette baisse par une demande accélérée d’exonérations fiscales dans le cadre du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE).

Dans le même temps, les dotations d’État aux collectivités locales continuent de baisser inexorablement avec une amputation de 3,7 milliards d’euros chaque année, menaçant l’aménagement du territoire, les services publics, le développement économique et l’emploi.

Dans le même temps, les recettes de la TVA ont augmenté de 2%, alors qu’elle coûte davantage aux plus modestes qu’aux grandes fortunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page