Budget et PDU : la mobilité au cœur de nos préoccupations

sytralComme vice-président du SYTRAL, j’ai participé le 9 décembre au comité syndical où d’importants sujets ont été abordés au sein de cette 2ème Autorité Organisatrice des Transports (AOT) de notre pays.

- Le budget primitif 2017

Un budget primitif qui confirme la gestion financière saine du SYTRAL dans un contexte pourtant marqué par :

– des baisses de dotations d’Etat qui font perdre plusieurs millions d’euros chaque année,
– le relèvement du taux du versement transport de 9 à 11 salariés,
– et une hausse du taux de TVA de 7 à 10 % pour les transports publics qui impactent lourdement les AOT.

En matière d’exploitation du réseau TCL, le réseau lyonnais fait figure d’exemple en étant le réseau le plus efficient au niveau national (avec 399,2 millions d’euros de dépenses d’exploitation et 237 millions d’euros de recettes).

Par ailleurs, le SYTRAL poursuit son désendettement, avec une dette qui diminue et un ratio de désendettement de 3,3 ans.

Enfin, concernant l’investissement, le SYTRAL poursuit sa dynamique pour développer et moderniser les transports publics avec plus de 230 millions d’euros d’investissement prévus pour l’année 2017.
- Projet de Plan de Déplacements Urbains (PDU) 2017-2030

Après plus d’un an et demi de concertation, d’échanges, de diagnostic, réunissant de nombreux acteurs, citoyens, associations, spécialistes de la mobilité, élus, le comité syndical a approuvé le projet de PDU 2017-2030 qui fera l’objet au cours de l’année 2017 d’une enquête publique.

Ce 3ème PDU, après ceux de 1997 et 2005, porte l’ambition de prendre en compte les évolutions de comportements et de pratiques en s’ouvrant encore davantage sur des domaines associés (santé, environnement etc.)

Près de 122 actions, inspirés de 4 grands enjeux identifiés au terme d’une démarche partenariale ouverte et transparente permettront :

– de prendre en compte les enjeux de santé publique, en visant à la diminution du trafic automobile et développant les autres modes de transport (transport collectifs, marche, vélo etc.),
– de construire une mobilité permettant de répondre aux besoins de solidarité et d’intégration sociale,
– de conduire à faire évoluer nos pratiques grâce à une meilleure appropriation des solutions existantes,
– de faciliter l’intermodalité et d’accompagner le dynamisme économique de l’agglomération.

Comme vice-préspduident chargé de piloter la révision de ce PDU, je remercie toutes celles et ceux qui ont contribué à l’écriture et la réalisation de ce projet ambitieux qui permettra de penser et d’établir la nouvelle mobilité demain, en s’appuyant sur les réalités institutionnelles et territoriales de notre métropole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page