Centre technique municipal : un nouvel équipement de pointe pour Givors et ses habitants

CTM 2015Un an après l’inauguration de la 1ère tranche du Centre Technique Municipal, nous avons visité et inauguré l’ensemble du CTM entièrement construit et opérationnel.

L’occasion de faire le point, un an après, sur les nombreux chantiers engagés pour continuer à maintenir et améliorer la qualité du service public et répondre aux besoins croissants des habitants, dans un contexte national extrêmement contraint pour toutes les collectivités locales de notre pays avec une baisse sans précédent des dotations d’État.

Un contexte national toujours très inquiétant pour les populations et les collectivités territoriales

● Amputation sans précédent des dotations d’État :
– pour Givors = perte de 3,3 M € entre 2008-2014
– et perte de 1 M € par an, de 2015 à 2017, soit 6 M € en cumulé.

● A cela s’ajoute les pertes pour la Métropole: -1,1147 milliard € d’ici 2020, avec des conséquences collatérales sur les projets sur le territoire givordin.

● Transfert de charge (périscolaire) et baisse des subventions (fermetures Maison de l’emploi, MDFR et Atelier Santé Ville ; baisses pour la MJC, CAF, centres sociaux, etc., structures qui se retournent vers la ville pour essayer d’équilibrer leur budget)

● Réforme territoriale et mise en cause des communes

● Menace du statut des fonctionnaires, « plus adéquat, ni justifiable » selon Emmanuel Macron.

C’est la fin d’une période historique où plus rien n’est immuable pour les collectivités locales, les services publics et les fonctionnaires.

Aujourd’hui

● selon l’Association nationale des Départements de France (ADF), la moitié des départements français est au bord de la faillite et de la cessation de paiements (la dette de l’État envers les départements s’élève à 55 milliards € à cause des dépenses liées au RSA)

● et selon l’Association des Maires de France, des milliers de communes seront en cessation de paiement au prochain exercice budgétaire.

En 22 ans de maire, je n’ai jamais vu ça !

Le prochain congrès des maires de France, du 16 au 19 novembre, sera le premier auquel le Président de la République et le premier ministre ne seront pas invités, tant la colère est grande chez tous les élus locaux, par delà les sensibilités politiques.

A Givors, un mot d’ordre : « résister et tenir »

Dans ce contexte difficile, les élus ont décidé de « résister et tenir » et de continuer à innover et à offrir les mêmes services aux populations sans en supprimer (on ne sait malheureusement pas vraiment jusque quand…).

● Des acquis solides à maintenir au service des habitants :
– une dette quasi nulle,
– une baisse des taux communaux de 12% en 10 ans, et poursuite dans le mandat 2014-2020,
– un retour des investisseurs et une hausse de la démographie (20 000h) : des centaines de logements dont les chantiers sont ou vont être engagés.

● Des luttes politiques qui payent
– Quartiers des Vernes et des Tours Thorez-centre-ville, maintenus au dispositif Politique de la Ville, et classement du quartier des plaines parmi 200 sites d’intérêt régional de France par l’ANRU (agence nationale pour la rénovation urbaine)
– plusieurs millions d’euros d’investissement sur le territoire givordin dans le cadre de la PPI de la Métropole de Lyon.

● Mobilisation des élus, des habitants, des acteurs associatif, sportifs, économiques qu’il faut amplifier
– 22 janvier : Mairie en lutte,
– de nombreuses rencontres avec les parents d’élèves, les usagers des équipements municipaux, les clubs et associations,
– 19 septembre : action nationale de l’AMF.

● Des économies et une réorganisation complète du service public communal

Construction d’un nouveau service public communal

● Il y a un an et demi, nous lancions ce premier chantier de réorganisation complète de l’administration communale, au lendemain des élections municipales, afin de remettre en phase le service public givordin avec les fortes attentes des populations.

– 3 directeurs de secteurs ont été recrutés + un dir cab et une DG en interne,
– toutes les directions de service ont fait l’objet de procédures de renouvellement,
– et de très nombreux agents en catégorie C se sont vus confier d’importantes responsabilités et la direction de services.

● Des innovations ont été lancées
– effort accru en matière de formation et de développement des carrières
– refonte du régime indemnitaire,
– renforcement du dialogue social, syndicat associé à toutes les étapes.

● En parallèle, un important chantier d’économies a été lancé par l’administration en lien avec les directions et les agents communaux, afin de faire face aux baisses catastrophiques des dotations d’État.

1 million d’euro d’économies à réaliser dont environ :
– 500 000 € sur la masse salariale,
– 300 000 € sur les charges à caractère général,
– 200 000 € sur l’investissement.

● Grâce aux importants efforts de chacune et chacun, dans ses services et responsabilités respectives :
– nous avons réussi à maintenir et à développer la qualité du service public pour l’année 2015,
– et pour l’année 2016, le travail des directions et des agents va également nous permettre de ne pas fermer de service à la population.

Pour cela, et parce que cela ne va pas de soi, je veux remercier chacune et chacun d’entre vous car c’est bien évidemment grâce à l’investissement et au dévouement de tous les agents communaux que la ville de Givors arrive à maintenir sa qualité et son niveau de service public rendu à la population.

Le 3 novembre : nouvelle grande date pour le service public givordin

● En 15 jours, 3 grands équipements municipaux ont été inaugurés :
– ALSH, inauguré le 17 octobre (3,3 M €)
– le CTM aujourd’hui (6,2 M €)
– et la Maison des Seniors, grand projet du mandat, qui est inaugurée mercredi 4 novembre.

● Le nouveau CTM : 5,7 M €, dont 2,7 M€ pris en charge par le conseil général du Rhône et 3,5 M€ par la ville.

Nous avons tenu à ce que tous les agents communaux le découvrent en avant-première.

Symbole fort du développement des services publics de notre ville et de la volonté municipale d’élever la qualité du service rendu aux Givordins, le CTM répond à plusieurs objectifs :

pour les agents : travailler dans de meilleures conditions en mutualisant les compétences et les savoir-faire (nouveaux locaux, ateliers, garages, vestiaires, salle de réunion, réfectoire, parking, etc.), renforcer l’esprit d’équipe et la fierté du service public, élever le niveau d’exigence vis-à-vis du service à rendre.

pour la ville : répondre aux exigences du développement durable (meilleure isolation thermique, qualité de l’éclairage naturel et artificiel, qualité architecturale), construction d’un nouveau morceau de ville et développement de Givors comme pôle majeur de services publics

pour les Givordins : améliorer la qualité du service rendu : réactivité, efficacité, proximité en étant à l’écoute et au cœur des préoccupations des habitants.

C’est donc un nouvel équipement impressionnant, flambant neuf et prêt pour montrer à quel point la ville, ses élus et ses agents se soucient de l’intérêt général, ont le sens du service public et veulent véritablement changer de braquet en matière de qualité de service rendu.

Merci aux agents communaux de Givors, sans qui les nombreux projets d’envergure que nous développons pour le territoire et ses habitants ne se réaliseraient pas avec autant de proximité et d’humanisme nécessaire au bien vivre ensemble dans une commune.

Je veux remercier enfin :

– le conseil général du Rhône, qui a financé ce nouveau CTM à hauteur de 2,7 M € sur 5,7 M €
– les élus de Givors, dont Ali Sémari et Henri Bazin, qui ont porté ce beau projet,
– les personnels du CTM et l’ensemble des employés communaux, dont Jean Charmion et Michel Chipier,
– les entreprises ayant participé aux travaux,
– les riverains et les habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page