Clin d’œil du jour- La Loi Macron

Cette loi, accrochée à une vieille conception néolibérale de l’économie, est un véritable renoncement à notre modèle social, hérité des luttes ouvrières et du conseil national de la résistance.

Avec le 49-3 le conseil des ministres à fait preuve, d’une part, d’une extrême faiblesse, et, d’autre part, d’une volonté d’étouffer le débat démocratique, « d’un déni de démocratie » comme le disait François Hollande en 2006.

Comme l’a dit André Chassaigne, député du groupe des élus communistes et républicains, « Il y a eu une dissymétrie entre le temps de parole accordé aux défenseurs du texte et celui donné aux parlementaires pour s’exprimer. Le temps imparti à notre groupe ne nous a pas permis de défendre la totalité de nos amendements. En revanche, le ministre et les rapporteurs des différents articles, eux, ont disposé d’un temps illimité. C’est d’une extrême gravité. »

Heureusement, des convergences se dessinent de tous les camps de la gauche pour exprimer leur refus du parti pris libéral et de la dérive droitière du gouvernement Valls.

C’est encourageant pour préparer une véritable alternative de gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page