Colloque à Givors : pour une politique ambitieuse des transports comme alternative au tout routier

colloque-transport-3Comme maire de Givors et vice-président de la Métropole en charge des déplacements, de l’intermodalité et des modes actifs, j’ai eu l’honneur de participer vendredi 14 octobre au colloque organisé à Givors par les élus régionaux du groupe PCF-FdG, sur le thème : « construire une politique régionale des transports au service des territoires et de leurs usagers. »

Cette rencontre, qui se déroulait dans le cadre de la convention à venir entre la SNCF et la région, se situe dans un contexte particulier puisque le droit à la mobilité pour tous est aujourd’hui gravement remis en cause :

– à l’échelon international, par la fermeture progressive des frontières et la montée des nationalismes et du rejet de l’autre,

– à l’échelon national, par un désengagement progressif de l’Etat dans ses missions régaliennes et un manque d’ambition pour nos territoires et les populations.

Pourtant, à l’heure où les replis sur soi et l’exclusion fragilisent dangereusement notre République et aggravent les fractures territoriales, chaque territoire et chaque individu a le droit à la mobilité, ce qui est loin d’être le cas puisque nous devons subir une multiplication des attaques de l’Etat :colloque-transport-2

– relèvement du seuil du VT payé par les entreprises de 9 à 11 salariés,

– relèvement du taux de TVA de 7 à 10 % pour les transports publics,

– baisse scandaleuse des dotations d’État aux collectivités qui impactent la capacité d’action des Autorités Organisatrices de Transport,

–          désengagement progressif de l’État concernant les trains Intercités,

– fermeture de certaines lignes de nuit,

– privatisation rampante de la SNCF,

– cars Macron,

– hausse des péages autoroutiers de 0,3 % et financement scandaleux des travaux d’entretien par les collectivités locales et les populations à hauteur d’1 milliard d’euros.

Il y a donc urgence partout à agir pour le bien-être des populations, le développement et l’aménagement équilibré de nos territoires, en replaçant l’alternative au tout routier comme une priorité et en renforçant et développant notre système ferroviaire.

C’est dans ce sens, qu’avec l’ensemble des participants à ce colloque, avec Cécile Cukierman, sénatrice et présidente du groupe l’Humain d’abord – PCF FdG à la région Auvergne-Rhône-Alpes, nous avons réaffirmé :

– le besoin d’innover dans le sens d’une mobilité respectueuse de l’environnement et des populations,

– le besoin de développer une offre de transport de qualité et accessible à chacun comme une véritable alternative au tout routier et au tout voiture,

– le besoin enfin de concilier développement économique et cohésion sociale.

C’est d’ailleurs animés par ces enjeux que j’agis au travers mes délégations sur le territoire métropolitain lyonnais :

  • en proposant, avec l’Autorité Organisatrice des Transports qu’est le SYTRAL, une révision du PDU ambitieuse, dont un des enjeux est la diminution du trafic automobile,
  • en faisant des modes actifs une alternative crédible au tout routier, avec la mise en place d’un Plan des Mobilités Actives (PAMA) portant notamment les aménagements cyclables au chiffre symbolique de 1000 km sur notre territoire.

Ces démarches initiées localement ne sauraient faire oublier que dans quelques années sans une mobilisation massive, le projet autoroutier A45 passera à quelques kilomètres de là.

Nous avons donc un rôle politique prépondérant à jouer et je suis convaincu que les travaux de ce matin permettront assurément d’aller en ce sens, en participant à construire la mobilisation de demain pour réclamer de véritables moyens au service de la mobilité de nos concitoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page