Donald Trump, président des Etats-Unis : les valeurs progressistes mises à mal

drapeau_americain_loren_sztajer-flickr-cc_0Actuellement en déplacement en Chine dans le cadre d’un partenariat médical international entre le centre hospitalier de Givors et la province de Gānsù, j’apprends avec consternation, comme des millions de personnes, l’élection du milliardaire xénophobe et controversé Donald Trump à la présidence des Etats-Unis d’Amérique.

Cette élection arrive aujourd’hui dans un contexte marqué par une dérive autoritaire et ultra-libérale à l’échelle mondiale, accentuant les nationalismes et les replis sur soi.

Les propos tenus par Donald Trump tout au long de cette campagne électorale sur les immigrés, les femmes, les pratiques religieuses, les pauvres et la communauté gay, ne sont pas sans rappeler certaines heures particulièrement sombres de notre histoire.

En Hongrie, en Pologne, en Allemagne, en Autriche ou encore au Japon, la montée des nationalismes conduit à l’élection de personnalités politiques portant des discours haineux et xénophobes, participant à accroître l’intolérance et le racisme.

Plus que jamais, il est urgent de rappeler les valeurs de paix et de partage qui doivent animer les peuples et la communauté internationale. À l’heure où la précarité s’accentue et menace les bases démocratiques qui fondent nos sociétés contemporaines, la décision du peuple américain doit interpeller chacun d‘entre nous sur notre responsabilité à agir pour ne pas développer les haines et les divisions et construire une monde plus juste et plus fraternel.

Les mêmes discours, qui aujourd’hui se répandent de façon très inquiétante, ont conduit par le passé à l’élection et à l’adhésion aux thèses les plus criminelles et xénophobes, à l’exemple de celles portées par Hitler lors de son élection en 1933.

Celles et ceux qui, à l’image de Marine Le Pen et de son parti ainsi que de l’ensemble des extrêmes droites européennes, se félicitent aujourd’hui de l’élection d’un homme qui n’a de cesse de diviser et stigmatiser les classes populaires et les différences, montrent enfin leurs vrais visages : celui de la haine, de l’ignorance et du rejet de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page