Élections régionales 2015 : La France et Givors en état d’alerte sociale et démocratique

Anti FNLes résultats des élections régionales viennent de tomber. Ils sont lourds pour celles et ceux qui portent haut les valeurs de solidarité et de justice sociale.

Avec un Front National en tête dans 6 régions, le danger est grand de voir un parti ouvertement raciste et réactionnaire accéder à des fonctions qui impactent directement notre vie quotidienne : les transports, l’emploi, l’éducation ou l’aménagement du territoire.

Et si la gauche républicaine résiste, elle paie un lourd tribut à 4 ans d’une politique nationale qui, trop souvent, se met dans les pas du MEDEF plutôt que dans ceux des salariés et des classes populaires.

Dans notre nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, de nombreux citoyens ont orienté leur vote vers l’extrême droite et la droite extrême qui, de la même façon, jouent dangereusement avec nos inquiétudes liées à un monde dominé par la finance et la compétition entre tous.

A Givors, un chiffre symbolise la fragilité de notre socle républicain mis à mal par des décennies de politiques ultralibérales : 32. Le résultat du front national, bien trop haut, et le taux de participation, bien trop bas.

Givors, comme de nombreuses villes populaires, subit encore plus violemment cette mondialisation sans loi, si ce n’est celle du plus fort, et cette course infinie au profit sur le dos des peuples. Mais n’imaginons pas que voter Front National ou la droite extrême permettra de sortir de cette crise sociale, économique et environnementale. Bien au contraire, elle la rendra encore plus violente.

Elections régionales 2015J’appelle donc les Givordines et les Givordins, et particulièrement ceux qui se détournent du vote, à se mobiliser pour que notre République, atrocement attaquée le 13 novembre, ne subisse pas un deuxième coup violent avec l’arrivée, à la tête de notre région, des forces les plus réactionnaires.

Le rassemblement des forces de gauche ne peut se concevoir que sur une véritable politique de gauche et autour d’un projet social, solidaire et écologique. Et pour réussir ce rassemblement, le gouvernement doit entendre l’exaspération et la colère des territoires et des habitants ! C’est plus que jamais un impératif pour barrer la route au Front National et à la droite extrême et pour redonner l’espoir à celles et ceux qui souffrent de politiques injustes et inefficaces.

Vous pourrez compter sur mon engagement et celui de l’équipe municipale pour continuer et renforcer ce combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page