Extinction d’espèces animales : il est temps d’agir !

wwf_logo-svgLe nombre d’animaux vertébrés (mammifères, oiseaux, poissons …) vivant sur notre planète a été réduit de 58% depuis 1970.

Tous les 2 ans, le WWF (World Wide Fund : Fonds mondial pour la Nature) publie un rapport sur la santé de notre planète. Et le constat est terrible : si rien ne change, ce sont 2 vertébrés sur 3 qui auront disparu entre 1970 et 2020. Deux tiers d’animaux en moins sur l’ensemble de la planète, en seulement 50 ans : une extinction massive sans précédent depuis la disparition des dinosaures !

Les amphibiens (grenouilles, crapauds …) sont les plus touchés : 81% d’entre eux ont disparu à cause de la diminution importante des zones humides partout dans le monde. Les projets d’aménagements comme le barrage de Sivens, l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ou le Center Parcs de Roybon, sont autant de menaces pour l’habitat de ces espèces.

ipv2016On le sait, cette chute brutale de la population vivante est due à l’activité humaine, à travers :
– la destruction de l’environnement (pollution, déforestation, émissions de carbone) ;
– la surexploitation des ressources (surpêche, agriculture intensive, surconsommation d’eau).

En attaquant ainsi la planète, l’humanité se met elle-même en danger. Et pour quel résultat ? Plus de confort ? Une meilleure santé ? Pour le bien de tous ? À l’évidence non. Ce sont encore des milliers d’êtres humains qui meurent de faim chaque année, dont de nombreux enfants).
Comme le rappelle le Ministère de l’agriculture dans sa campagne contre le gaspillage lancée début octobre, un tiers des aliments produits dans le monde ne sont pas consommés et jetés.

C’est pour cette raison que de nombreuses orangoutansumatravoix s’élèvent pour réclamer une politique écologique plus ambitieuse pour les populations et les territoires. Et cela passe par une remise en cause du système capitaliste et financier pour qui « tout est marchandise » et qui détruit notre bien commun dans le seul but d’enrichir une minorité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page