Givors rend hommage aux victimes de Nice

Rassemblement à Givors en hommage aux victimes de Nice-15 juillet 2016 (1)En hommage aux victimes de Nice, nous avons organisé, à Givors, un rassemblement républicain et citoyen, vendredi 15 juillet à 18h.

Retrouvez ci-dessous un reportage de France 3 région Rhône-Alpes, diffusé le jour même en direct, ainsi que mon intervention lors de cette manifestation républicaine qui s’est clos par la Marseillaise.

Image de prévisualisation YouTube

 


 

« ● Une fois de plus, une fois de trop, nous sommes réunis pour rendre hommage aux victimes de la barbarie la plus lâche.

● Une fois de plus, une fois de trop, nous sommes réunis pour partager la douleur de celles et ceux qui ont perdu un proche dans l’abominable acte criminel qui a fauché plus de 80 innocents venus célébrer le 14 juillet, le symbole le plus important de notre République et de notre Nation.

Après Paris, Istanbul, Damas, Bagdad, Bruxelles et Orlando… la liste de la terreur aveugle et inhumaine s’allonge dramatiquement.

Elle nous rappelle que l’horreur frappe partout et que tous les hommes et toutes les femmes quelles que soient leur couleur, leur religion ou leur nationalité peuvent malheureusement en être victimes.

En tuant des enfants, des femmes et des hommes innocents, c’est aussi la Liberté, l’Égalité, la Fraternité qui sont attaquées.

Une nouvelle fois, le bilan est dramatique et notre peine immense.

Mais, une nouvelle fois, notre volonté de défendre les valeurs de notre République s’en trouve renforcée comme à chaque fois qu’elles sont agressées.

Toutes mes pensées, toutes nos pensées, sont tournées vers les victimes, leurs familles, leurs proches mais aussi vers tous ceux qui ont apportés leur aide et leur soutien dans ces moments terribles.

● Je pense aux forces de police et de gendarmerie,
● Je pense aux pompiers, aux médecins et aux services de santé,
● Je pense également à tous nos concitoyens qui ont eu le courage d’aider les familles en détresse.

Qu’ils en soient tous remerciés car ils portent haut nos valeurs d’humanité et de solidarité.

3 jours de deuil ont été décrétés par le Président de la République.

Depuis 8 h ce matin (vendredi 15 juillet), Givors a mis ses drapeaux en berne et nous sommes tous réunis ici, place Jean-Jaurès, car dans une période aussi douloureuse et violente, il est indispensable de se rassembler et de veiller à l’unité de notre nation et de tous ses concitoyens.

Nous avons dans cette perspective, et par respect et hommage aux victimes, décidé d’annuler l’édition 2016 des « Nuits mozaïques » qui devait avoir lieu demain (samedi 16 juillet) car nous estimons qu’en situation de deuil de notre pays, on ne fait pas la fête.

Depuis de trop nombreuses années, la haine et la terreur font la une des journaux et des télévisions.

Voilà pourquoi, la communauté humaine que nous formons a la responsabilité collective de se mobiliser pour renforcer ce qui nous rassemble.

Voilà pourquoi, dans nos différences, nous sommes une nouvelle fois rassemblés pour la démocratie, la paix et le vivre-ensemble.


Dans une situation aussi grave, il est indispensable de s’interroger sur ce que chacun et chacune d’entre nous peut individuellement faire pour lutter contre la haine et la terreur.

Il faut nous y atteler car si nous sommes nombreux à vouloir un monde de paix et de démocratie, les faiseurs de haine sont également nombreux pour diviser et déchirer notre société, et stigmatiser de façon odieuse les citoyens en fonction de leur croyance religieuse, de leur couleur de peau ou de leur diversité culturelle.

Hier au soir, ce sont des enfants, des jeunes et des moins jeunes d’origine et de confessions différentes qui ont été visés, blessés ou tués.

Soyons collectivement plus forts que ceux qui sèment la terreur et qui développent le poison du racisme et de la xénophobie.
La solidarité et la fraternité doivent prendre tout leur sens.

A nous tous, par nos actions au quotidien de renforcer la solidarité, la fraternité et le vivre-ensemble.

A nous tous, de construire un monde où nos enfants et petits-enfants pourront danser, se détendre à la terrasse d’un café ou aller à un feu d’artifice sans avoir à craindre pour leur vie.


Parce que ce sont les valeurs de la République qui sont visées, c’est la République qui doit s’exprimer et qui doit amplifier ses combats contre les divisions, le racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie.

Une République toujours plus unie autour de ses valeurs de Liberté, d’Egalité et de

Fraternité qui doivent rester le ciment de notre communauté nationale. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page