Givors se mobilise pour la planète : référendum sur l’éclairage public nocturne

Referendum Extinction eclairage public nocturne2Dans le cadre de son Agenda 21, la ville de Givors a pris la décision de s’inscrire dans tous les dispositifs liés au développement durable parce qu’il y a urgence pour notre planète qui subit un réchauffement climatique alarmant.

Les différentes projections climatiques dessinent déjà une augmentation de 2° de la température à l’horizon 2050.

Les conséquences actuelles sont d’ores et déjà catastrophiques, avec notamment la multiplication des migrations de populations dues à la sécheresse, à la pauvreté, à la submersion de littoraux et à la disparition d’espèces animales vitales.

Extinction éclairage public nocturneMais ces conséquences sont sans aucune commune mesure avec le développement des gaz à effet de serre et les conséquences désastreuses qu’ils génèrent.

Un récent rapport médical international confirme la gravité du changement climatique sur la santé humaine, reprenant ainsi les conclusions de la commission scientifique qui écrivait déjà en 2009 que le « changement climatique était la plus grosse menace sanitaire du 21ème siècle » :

  • Une étude récente annonce une multiplication par 4 des pollens d’ambroisie et donc une explosion des allergies.
  • Le cocktail de chaleur et d’humidité fait exploser le nombre de moustiques et, avec eux, les risques de virus transmis par la dengue et le chikungunya.
  • Il faut également ajouter le développement des tiques qui a plus de 40° deviennent folles et se mettent à piquer les humains.
  • L’augmentation de l’ensoleillement provoquera également diverses maladies de la peau.

Il est encore heureusement possible d’inverser cette folle course à la destruction de notre planète.

Du volontarisme des politiques à mettre en place dépendra l’ampleur de la catastrophe sanitaire ou au contraire la réduction des risques.

Des mesures relativement simples et immédiates pour réduire les émissions de gaz à effet de serre sont de nature à générer des bénéfices immédiats pour la santé des populations, la réduction des inégalités et celle de la pauvreté.

En matière d’éclairage public, la ville de Givors a ainsi déjà changé ses 4 000 lampes pour des lampes plus économes et moins polluantes.

L’extinction de l’éclairage public pendant 4 heures la nuit, de 0h30 à 4h30, est une nouvelle étape dans la réduction de la pollution lumineuse mais aussi en matière de baisse de la consommation d’énergie, comme le font déjà plusieurs milliers d’autres villes françaises et européennes.

Ces mesures s’inscrivent dans la mise en œuvre du Plan Climat Énergie du Grenelle de l’environnement.

Il est en effet impératif de changer nos visions des choses et nos modes de vie en contribuant, même de façon minime, à lutter contre le réchauffement climatique qui menace l’avenir de notre planète et donc de nos enfants et petits-enfants.

Referendum Extinction eclairage public nocturne3Cette expérimentation va se terminer en octobre, novembre.

D’ici la, nous avons souhaité que les différents avis puissent s’exprimer à travers :

  • Un grand débat en juillet et août sur le site Internet de la ville de Givors et sur les réseaux sociaux (Facebook Ville de Givors)
  • En septembre un débat public pour que chacun puisse venir défendre son point de vue et faire ses propositions
  • Et enfin je proposerai qu’un référendum d’initiative locale permette, en octobre/novembre, aux Givordines et aux Givordins de trancher cette question, en prenant les meilleures décisions possibles au service de l’intérêt général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page