Lundi 31 août 2015

Réforme rythmes scolairesRéforme des rythmes scolaires
Les maires demandent une réévaluation de l’aide aux communes

L’Association des maires de France (AMF), dont je suis vice-président, a demandé une
réévaluation du montant des sommes allouées par l’État pour financer la réforme des rythmes scolaires « au coût réel » de sa mise en œuvre, qui est au moins deux fois plus élevée.

L’AMF prend acte de la transformation du fond d’amorçage en un fonds de soutien pérenne à compter de la rentrée 2015. Mais ce montant de 400 millions d’euros est largement en dessous des dépenses engagées par les communes et leurs groupements.

Cette année encore, la réforme des rythmes scolaires va coûter près de 320 000 € à la ville de Givors dans un contexte de baisse dramatique des dotations d’État aux collectivités locales, qui fait perdre 1 million d’€ chaque année au budget givordin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page