Soutien aux anciens verriers de Givors devant un nouvel obstacle judiciaire

Anciens verriers de GivorsAvec Christiane Charnay, 1ère adjointe, nous venons d’apprendre que les 60 anciens verriers de Givors qui avaient assigné le groupe OI Manufacturing devant les Prud’hommes de Lyon pour obtenir réparation de différents préjudices liés à l’exposition aux produits dangereux, ont été déboutés jeudi 28 avril.

La majorité municipale et moi-même sommes évidemment consternés devant cette décision qui marque un coup d’arrêt supplémentaire dans la reconnaissance des maladies professionnelles des anciens verriers, dédouanant ainsi le groupe Ol Manufacturing de toute responsabilité.

Condamné l’an dernier pour « faute inexcusable », dans le décès de Joseph d’Introno, le groupe OI Manufacturing, a fait valoir que «les demandeurs ne sont actuellement pas atteints de pathologies» et qu’ « il n’est absolument pas démontré une quelconque contamination. »

Pourtant le tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) de Lyon avait déjà reconnu par deux fois l’an dernier les caractères professionnels des cancers de Christian Cervantes et Joseph d’Introno, tout deux anciens verriers, décédés respectivement en 2012 et 2010.
Cette décision sonne donc aujourd’hui comme une nouvelle injustice.

Nous tenons à réaffirmer notre soutien aux anciens verriers de Givors dans ce marathon judiciaire et administratif, comme nous l’avons fait depuis la fermeture de l’usine en 2003, en intervenant auprès des ministres du Travail et de la Santé qui se sont succédés, et des services de l’État concernés.

Hommage Anciens VerriersAlors que la reconnaissance des maladies professionnelles est dans l’impasse et que le droit à voir réparer les préjudices causés à la santé par le travail ne cesse d’être attaqué dans notre pays, il est urgent d’instaurer de nouvelles normes prenant en compte ces préjudices.

Question de santé publique, c’est également une question de justice, et la municipalité de Givors continuera à soutenir le combat de l’association des anciens verriers pour que soient reconnues leurs maladies professionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page