Succès pour la journée internationale des droits des femmes à Givors

8Givors 2016 - journée internationale des droits des femmesComme chaque année depuis plus de 20 ans, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, la municipalité de Givors a mis à l’honneur les Givordines ainsi que celles qui travaillent et œuvrent dans notre ville, mardi 8 mars dans un théâtre de Givors, totalement investi par les Givordines et les Givordins.


Malheureusement en ce début de 21ème siècle, il n’est pas inutile d’agir pour le droit des femmes tant certains signes de régression existent sur notre planète.

C’est en 1910, à Copenhague, qu’est née l’idée d’une Journée Internationale de lutte pour les droits des femmes, à l’initiative de la journaliste allemande Clara Zetkin qui déclarait que « les femmes de tous les pays devaient organiser tous les ans une journée des femmes qui servirait en premier lieu la lutte pour leur droit de vote ».

Si ce message nous apparaît aujourd’hui comme une évidence, il faut bien reconnaître qu’il n’a été que tardivement entendu par la plupart des pays, y compris le nôtre, puisqu’il a fallu attendre le 21 avril 1944, pour que les femmes obtiennent le droit de vote.

8 mars 2016Un droit que les citoyennes françaises ont utilisé pour la première fois aux élections municipales du 20 avril 1945.

Pour autant le combat ne s’est pas achevé avec le droit de vote, et il a fallu l’intense mobilisation des femmes et des progressistes pour gagner « pas à pas » de nouveaux droits.

Entre 1981 et 2012, plus de 28 lois et 400 textes ont été votés concernant les droits des femmes, auxquels s’ajoute la loi du 4 août 2014 pour « l’égalité réelle entre les femmes et les hommes ».

Il reste, cependant, de nombreux défis à relever à l’échelle nationale, européenne et mondiale car nous savons bien que chaque avancée est régulièrement remise en cause:

● Il en est ainsi des libertés, notamment celle du choix de la contraception et du droit ou pas à l’Interruption Volontaire de Grossesse.

Il en est ainsi de la parité réelle dans les assemblées de notre pays alors que de nombreux partis politiques préfèrent payer des amendes plutôt que de présenter le nombre légal de femmes sur leurs listes.

Il en est ainsi de l’égalité Homme/Femmes, avec des disparités scandaleuses de situation, que ce soit dans le travail, la promotion, la formation, la santé, les retraites…,

Aujourd’hui, en 2016, une femme sur trois travaille à temps partiel, le plus souvent avec des horaires morcelés et une vie hachée par les contraintes liées à la vie quotidienne et familiale.

Il en est ainsi de ces innombrables atteintes à la dignité et au fléau des violences conjugales.

Aujourd’hui, en 2016,
– Une femme sur dix en est victime,
– Tous les 3 jours, une femme meurt en France, sous les coups de son mari ou de son compagnon,
– 70% des femmes sont victimes de violence au cours de leur vie et une récente enquête montre que 100% d’entre elles sont victimes de gestes déplacés dans les transports en commun.

Voilà pourquoi, il faut encore et toujours rester vigilants et offensifs pour les droits et libertés fondamentales des femmes et voilà pourquoi il nous faut engager les mobilisations nécessaires contre toutes les formes de discriminations qui affectent les femmes et fragilisent notre pacte républicain.

Sur cette question, comme sur les autres, il est nécessaire de dépasser les discours et de passer aux actes.

Ce combat est un vieux combat progressiste, puisqu’en 1876, Victor Hugo écrivait déjà :
« Une moitié de l’espèce humaine est hors de l’égalité, il faut l’y faire rentrer : donner pour contrepoids au droit de l’homme le droit de la femme ».

Voilà pourquoi, depuis plus de 20 ans, à Givors, nous mettons à l’honneur celles d’entre vous qui à travers leurs actions et leur dévouement apportent leurs pierres à l’édifice de la grande lutte pour l’émancipation et le droit des femmes.


9Givors 2016 - journée internationale des droits des femmesUne mention particulière pour Madame Soria Zeroual, qui travaille au CMP de Givors, mais qui est plus connue comme l’actrice principale du film Fatima.

Nous avons toutes et tous vécu l’incroyable aventure de Soria, et son aboutissement lors de la 41ème cérémonie des César, le vendredi 26 février dernier.

Actrice principale de Fatima, Soria Zeroual a connu des moments très intenses, avec 15 minutes d’applaudissements lors de la quinzaine des réalisateurs, au festival de Cannes 2015.

Qu’elle soit allée au bout de son aventure est tout simplement magnifique.

C’est une fierté que nous partageons.

C’est un moment exceptionnel pour une femme exceptionnelle, qui véhicule dans ce film des valeurs que nous aimons à Givors.

Merci au réalisateur du film qui a obtenu 3 César, dont le César du meilleur film.

Cette histoire fantastique vécue par Madame Zéroual est un moment qui me rappelle les grands moments que nous avons vécu avec nos grands sportifs internationaux et tous les artistes, qui ont su, eux aussi, apporter une valeur ajoutée à la renommée de Givors.

C’est un nouvel exemple que Givors est décidemment une ville de tous les talents et de tous les possibles.


A travers l’exemple de ces givordines, honorées pour cette journée internationale des droits des femmes, ce sont les qualités de solidarité, d’écoute, de courage et de dépassement qui sont mises à l’honneur.

J’associe à cette cérémonie toutes les femmes, notamment celles qui sont victimes de la guerre, des viols et des atteintes à leur intégrité et plus généralement victimes de la folie d’un monde qui a trop souvent pris l’habitude d’asservir les femmes et toutes les minorités.

Soria Zeroual - FatimaPour remercier toutes les givordines honorées, la municipalité a eu le plaisir de leur offrir un bouquet de fleurs ainsi que le roman « La Mère » de Maxime Gorki publié en 1907, où l’auteur brosse l’un des plus beaux portraits de la littérature :

Le portrait d’une ouvrière, d’une mère et d’une femme du peuple convertie aux idées révolutionnaires, et qui inspirera le cinéaste Poudovkine, Bertolt Brecht puis Hanns Eisler.

Un classique incontournable dont la dimension féministe, et l’aspect précurseur, en ont fait un succès mondial.

Et pour rendre hommage à la formidable interprétation de Soria Zeroual, nous avons eu le plaisir de diffuser le film Fatima, devant une salle comble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page