Travaux publics : 2015, pire année depuis 30 ans

Baisse de l'investissement publicLa fédération nationale des travaux publics a tiré le signal d’alarme, lors d’une conférence de presse jeudi 5 novembre, alors que l’activité des Travaux Publics ne cesse de se réduire, causant la perte de dizaine de milliers d’emplois

Le secteur des travaux publics connaît sa « pire année depuis 30 ans » et s’attend à perdre 15.000 emplois en 2015, pris en tenaille entre la baisse des dotations aux collectivités locales et les retards accumulés sur le démarrage de grands projets.

Depuis 2008, l’activité des TP s’est réduite d’un quart, a regretté la Fédération nationale des travaux publics (FNTP qui a confirmé s’attendre à une chute de l’activité de 8 % en 2015, après -7 % l’année précédente.

En 2014, ce sont déjà 8 000 emplois qui ont été détruits dans le secteur des travaux publics, en raison de la chute de la commande publique locale (-30%), dans une année marquée par une baisse sans précédent des dotations de l’État et l’alourdissement des charges et des normes.

L’investissement public local est pourtant un moteur de la croissance nationale et de la création d’emplois locaux.

L’investissement public local est un puissant élément d’aménagement du territoire, l’investissement en infrastructures (transports, numérique, énergie, eau notamment) renforçant la qualité de services pour les citoyens.

L’investissement public local renforce la compétitivité des bassins de vie, en améliorant l’accessibilité des résidents et des entreprises locales.

L’investissement public est principalement porté par les collectivités locales, qui en réalisent 70%.

Il est aujourd’hui gravement menacé par la réduction drastique de 28 milliards d’euros en cumulé des dotations versées par l’État d’ici à 2017, avec, pour conséquence immédiate, un risque de disparition d’une partie importante du tissu des PME du secteur des travaux publics : 60 000 emplois menacés d’ici 2017 dans le secteur des travaux publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page