Une figure des anciens combattants de la FNACA nous a quittés

J’ai participé, samedi 9 mai, aux obsèques de notre ami Michel Gaudray.

J’ai tenu, au nom de la municipalité de Givors et en mon nom personnel, à transmettre toutes mes condoléances à son épouse, à sa famille et à tous ses proches.

Michel GaudrayLe 19 mars dernier, Michel prenait la parole au square du 19 mars 1962 et nous régalait tant de la hauteur de son discours que de son humour qu’il avait chevillé au corps.

Lors de la dernière assemblée générale de la FNACA, Michel, avait été désigné nouveau président de la FNACA, afin de remplacer Yves Pron.

Ce Givordin dans l’âme réaffirmait alors fermement son engagement pour la FNACA. « C’est un engagement de cœur porté par mes valeurs et mes convictions, que j’ai grandement envie de partager avec les autres adhérents ».

En ajoutant immédiatement « mais j’aimerais bien que quelqu’un d’autre s’y colle ».

Une mission, une fonction de président que Michel Gaudray assurera deux fois, et deux fois avec autant de conviction que de passion.

Heureux comme tous les membres de la FNACA que le 19 mars ait été reconnu, après de nombreuses luttes des associations d’anciens combattants et des élus locaux, comme la date officielle de la fin de la guerre d’Algérie, et il regardait avec inquiétude les prises de position de certains qui n’hésitaient pas à débaptiser les rues du 19 mars et à refuser toutes commémoration.

Michel était un givordin, toujours disponible pour les autres, et surtout pour la FNACA à qui il consacra une partie importante de sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page