Une nouvelle Maison des Seniors pour nos aînés givordins

Inauguration Maison des seniors (13)Avec Hélène Taïar, conseillère municipale déléguée aux personnes âgées, Gilles Verdu, président délégué du CCAS, de nombreux élus et seniors de Givors, nous avons eu le plaisir d’inaugurer, mercredi 4 novembre, la nouvelle Maison des Seniors et son nouveau restaurant au cœur de la Maison du fleuve Rhône.

Grand projet du mandat 2014-2020, la maison des seniors a un rôle magnifique à jouer dans la lutte contre la solitude et la perte d’autonomie. En effet, grâce aux différentes activités qui seront développées en son sein, à la présence ponctuelle des différents partenaires, elle permettra à ses usagers de sortir de chez eux pour participer à des activités ludiques, manuelles, d’utiliser leur mémoire, leur dextérité, leurs connaissances, de partir en sortie à la journée, en séjours de vacances, autant de médicaments pour faire reculer la dépendance et la solitude.

A l’exemple de la construction du pôle gériatrique de Montgelas, nouvelle étape de la transformation du centre hospitalier de Givors, cette maison des seniors démontre, malgré un contexte national difficile pour les habitants mais aussi pour les budgets communaux, que la solidarité reste une priorité pour notre municipalité et que nous souhaitons continuer à renforcer l’action engagée pour nos aînés.

Le choix de la Maison du Fleuve Rhône pour cette nouvelle Maison des seniors a paru tout indiqué tant en termes d’activités que d’informations. Les espaces extérieurs de ce cadre magnifique sont également un outil formidable pour l’épanouissement de nos aînés et la mise en place d’événements visant à favoriser la lutte contre l’isolement.

En 2060  un tiers des Français aura plus de 60 ans et les plus de 85 ans seront près de 5 millions, contre 1,4 aujourd’hui. C’est ainsi toute notre manière d’appréhender le vieillissement dans nos politiques publiques qui doit être posée.

Nos villes modernes sont-elles adaptées ? Notre système de santé répond-il aux besoins ? La cohésion intergénérationnelle et l’accompagnement des personnes les plus fragiles, sont-ils suffisamment soutenus ? Nos politiques de mobilités (transports, voiries, espaces publics) prennent-elles suffisamment en compte les atouts et les handicaps du vieillissement de notre société ?

Inauguration Maison des seniors (8)C’est donc bien la mobilisation de toutes nos politiques publiques qui doit répondre aux enjeux de l’allongement de la durée de vie et ses conséquences, qu’elles soient positives ou douloureuses.

  • Lors du comité de pilotage du projet de ville, j’ai rappelé combien les bailleurs sociaux devront trouver des solutions pour adapter leur logement au vieillissement des locataires, et particulièrement aux Plaines.
  • Dans notre contrat de ville, que nous allons signer dans les prochaines semaines, j’ai rappelé avec force l’impératif d’une action sociale, associative, culturelle au plus près des habitants. La diversité des activités soutenues ou pilotées par le service des seniors démontrent concrètement cette volonté partagée de mettre les aînés au cœur de la Cité.
  • Lors de la présentation du diagnostic local de santé, j’ai, là aussi rappelé, combien le soutien à l’aide et aux soins à domicile, et une offre de soins adaptée aux besoins, étaient des objectifs primordiaux d’une politique publique, et particulièrement à Givors où le combat des anciens  verriers symbolise un combat pour la justice sociale.

La retraite n’est pas la fin de la vie sociale, bien au contraire. Et si certains veulent remettre les seniors au travail, à Givors, la retraite signifie nouvel élan, nouvelles rencontres, nouvelles solidarités. Si certains voient le vieillissement sous le seul angle de l’équilibre comptable des retraites, à Givors, le vieillissement signifie accompagnement, convivialité, transmission.

Inauguration Maison des seniors (2)C’est donc bien l’esprit des valeurs du Conseil National de la Résistance – à partir desquelles ont été construits notre système de retraite par répartition et ce pacte de solidarité entre les générations – qui anime notre politique municipale en direction des seniors.

Et face aux politiques d’austérité qui frappent d’abord les plus fragiles, notre vigilance et notre mobilisation doivent être décuplées pour préserver cet héritage.

Cette maison des seniors est un nouveau jalon dans notre politique municipale. D’autres seront posés en 2016 avec la concrétisation des deux autres priorités inscrites au plan de mandat : la mise en place du conseil des aînés et de la carte seniors.

A travers cette inauguration, c’est aussi un message d’espoir que je voulais transmettre. En effet, la dernière enquête des « petits frères des pauvres » montre, par exemple, que  3/4 des Français sont prêts à consacrer du temps à une personnes âgée, que les 18/34 ans sont au cœur de cet engagement bénévole en faveur des aînés car ils considèrent que les personnes âgées sont une richesse qu’il faut préserver et entretenir.

Inauguration Maison des seniorsJe profite donc de cette inauguration pour remercier et honorer l’ensemble des bénévoles qui sont intervenus au service des seniors depuis janvier 2015, en leur remettant un diplôme et une composition florale.

Je tiens à remercier également :

• les associations AMAD, UNRPA, Loisirs Solidarité et Retraite, la Joie de vivre et la Gaieté de Bans, acteurs majeurs du vivre-ensemble à Givors,

• la mobilisation des services municipaux, et particulièrement la Direction des âges de la vie et sa directrice, Cathy Dalmaz, Brigitte Verbeke, responsable du service des seniors et Maïté Louchard, son assistante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Imprimer la page