Financement du RSA : Passer des paroles aux actes

Face à la situation financière catastrophique de 40 départements, le gouvernement a indiqué, le 25 février dernier, son accord pour recentraliser le financement du RSA, à condition que les départements s’engagent à renforcer l’accompagnement des bénéficiaires vers l’insertion et l’emploi.

Une bouffée d’oxygène en perspective pour des départements qui, comme l’ensemble des collectivités territoriales, subissent de plein fouet la baisse des dotations de l’État, et doivent toujours faire face à des dépenses sociales de plus en plus importantes (60 % des dépenses d’un département).

En attendant que l’État passe des paroles aux actes, les départements font toujours face à un financement du RSA en constante augmentation (9,8 milliards en 2015), et, en 2016, ils auront besoin d’une aide de 200 millions €, sous peine de ne plus pouvoir payer les bénéficiaires.

Partager la publication "7 mars 2016"